Nos derniers articles: 15-11-2022 01:18 : COMMUNIQUE 19-10-2022 08:41 : Réunion de travail des partenaires du port de Mutsamudu 05-10-2022 09:56 : L'Administration Générale des douanes mobilisée, pour Octobre Rose 20-09-2022 01:00 : Trois douaniers en formation à Bruxelles 08-09-2022 10:43 : COMMUNIQUE 01-09-2022 09:42 : Interdiction des plastiques non biodégradables : La douane choisit la fermeté pour faire respecter la loi. 18-08-2022 08:05 : La reconnaissance de la Fédération Comorienne des Jeux d’Echecs pour le soutien de la Direction Générale des Douanes. 29-07-2022 10:15 : Rencontre entre le Directeur Général des Douanes et les Représentants des Auxiliaires en Douane. 08-07-2022 10:19 : Bilan des sessions du Conseil de l’OMD 2022 08-07-2022 10:09 : COMMUNIQUE

Le Projet COVID-19 de l'OMD aide les douanes des Comores à renforcer leur capacité de réaction pour faire face aux événements perturbateurs

26-01-2022 07:09
Du 17 au 21 janvier 2022, le Projet COVID-19 de l'OMD a organisé un atelier en présentiel pour améliorer la capacité des douanes des Comores à gérer les risques découlant des catastrophes naturelles et autres événements perturbateurs. Cette activité de renforcement des capacités, organisée grâce au généreux soutien financier du Gouvernement du Japon, a permis aux douanes des Comores de mettre en place un plan d’action et de s'orienter vers une meilleure gestion des catastrophes, conformément à l'engagement de l'OMD de fournir aux petites économies insulaires une politique et une assistance technique sur mesure

La réunion a eu lieu dans la ville de Moroni et a rassemblé plus de 50 participants, dont des représentants de l'administration des douanes, d'autres autorités frontalières, des ministères et des agences nationales impliquées dans la gestion des catastrophes, des Organisations Internationales, du secteur humanitaire et d'autres parties prenantes. Au cours de cette initiative de cinq jours, les participants se sont familiarisés avec les instruments et outils de l'OMD et d'autres Organisations Internationales en matière de secours en cas de catastrophe, en accordant une attention particulière au dédouanement des envois de secours à l'importation, à l'exportation et en transit. Compte tenu des défis posés par la pandémie de COVID-19, l'ordre du jour a fait une large place aux outils de l'OMD récemment publiés sur la facilitation des vaccins et aux "Directives de l'OMD sur la gestion des catastrophes et la continuité de la chaîne logistique."

Au nom du Gouvernement des Comores, lors de la cérémonie d'ouverture, le représentant du Ministère des Finances, M. Kamaliduni Souef, a salué l'organisation de l'atelier et a souligné son importance à un moment où le pays lutte non seulement contre la COVID-19, mais se remet également des ravages causés par le cyclone Kenneth, qui a frappé l'île en 2017. D'autres représentants du gouvernement, tels que les Ministres de l'Intérieur, de la Justice et de la Santé, ainsi que le Conseiller du Président des Comores, ont montré leur fort soutien à l'activité, notamment en assistant aux cérémonies d'ouverture et de clôture.

L'atelier a été conçu pour permettre un échange fructueux d'expériences entre les participants et avec les panélistes. Au cours des sessions suivantes, les experts de l'OMD et des Organisations Internationales partenaires ont aidé les participants à revoir le cadre législatif national à la lumière des normes internationales actuelles et à rédiger des Procédures Opérationnelles Normalisées pour gérer le dédouanement des biens de secours de manière efficace et effective. Des groupes de travail composés de différentes parties prenantes ont analysé les procédures douanières existantes relatives à différentes catégories de biens et d'équipements de secours hautement prioritaires et ont formulé des recommandations pour leur amélioration et leur simplification.

Cet atelier national a permis d'analyser les étapes nécessaires pour renforcer la préparation des Comores et mieux faciliter et traiter les envois de secours en cas de futures catastrophes, de favoriser la coordination globale avec les parties prenantes impliquées dans les opérations d'urgence et d'identifier l'assistance supplémentaire que l'administration nationale des douanes souhaiterait recevoir de l'OMD pour accomplir ces progrès, notamment en vue de l'organisation d'un exercice de simulation dans les prochains mois.

Source: Organisation Mondiale des Douanes





AUTRES ACTUALITES

COMMUNIQUE

La Direction Générale des Douanes porte à la connaissance du public qu'une vente aux enchères aura lieu au centre douanier de Moroni port le samedi 19 novembre 2022 sous l'entremise de l'huissier de la douane à partir de 9h 00 dans l'enceinte des Douanes de Moroni-Port.

...LIRE LA SUITE

Réunion de travail des partenaires du port de Mutsamudu

Le Directeur Général des Douanes comoriennes, Monsieur Moustoifa Hassani Mohamed, a participé ce mardi 18 Octobre, à la réunion de travail mensuelle des opérateurs du port de Mutsamudu....LIRE LA SUITE

L'Administration Générale des douanes mobilisée, pour Octobre Rose

Le Directeur Général des Douanes, a mobilisé tout le Personnel des directions et des centres douaniers ce mercredi 5 octobre, pour soutenir la lutte contre le cancer du sein.

...LIRE LA SUITE

Trois douaniers en formation à Bruxelles

Trois cadres de l’Administration douanière ont quitté Moroni le 19 septembre pour la Belgique où ils vont suivre une formation d’Inspecteurs des Douanes pendant dix mois à l’Ecole Royale des Douanes de Bruxelles....LIRE LA SUITE

COMMUNIQUE

La Direction Générale des Douanes porte à la connaissance du public qu’une vente aux enchères aura lieu au centre douanier de Moroni port le samedi 24 septembre 2022 sous l’entremise de l'huissier de la douane à partir de 9h 00 dans l'enceinte des Douanes de Moroni-Port.

...LIRE LA SUITE

Interdiction des plastiques non biodégradables : La douane choisit la fermeté pour faire respecter la loi.

L’Administration des Douanes a ordonné la destruction de plusieurs lots d’emballages et de sachets en plastique, en vertu de la loi interdisant l’entrée et la commercialisation de ces produits sur le territoire national. L’opération lancée le 27 août dernier concerne d’abord les produits saisis aux frontières....LIRE LA SUITE