Nos derniers articles: 18-04-2022 10:32 : La Douane se défend «des accusations infondées» des commerçants 18-04-2022 10:22 : "Les taxes douanières n’ont pas changé depuis 2020" 24-03-2022 11:22 : Vente aux encheres publique au benefice de la Douane de Moroni 10-03-2022 12:26 : COMMUNIQUE DES CONDOLEANCES 10-03-2022 09:17 : Les Comores adhèrent à la Convention de Kyoto révisée (CKR) et deviennent la 130ème Partie contractante à la Convention 28-02-2022 09:32 : Quatre douaniers partis en formation au Maroc 26-01-2022 07:09 : Le Projet COVID-19 de l'OMD aide les douanes des Comores à renforcer leur capacité de réaction pour faire face aux événements perturbateurs 24-01-2022 02:37 : COMMUNIQUE DES CONDOLEANCES 08-01-2022 10:53 : Cérémonie de prestation de serment des agents des Douanes 08-01-2022 10:51 : Visite du Directeur Général des Douanes au Centre douanier de Moroni-Port

Douanes : Le lancement du système Sydoniaworld prévu en septembre prochain

28-06-2018 04:01
Neuf ans après l’adoption de la version Sydonia++, la direction générale des douanes poursuit le processus de modernisation de ce nouvel outil informatique qui permettra de faciliter davantage les activités douanières. Après avoir achevé la première étape, qui est celle de l’interconnexion des agences, la douane va désormais organiser une vague de sensibilisations auprès des différents acteurs pour qu’ils s’approprient ce nouveau fichier Sydoniaworld.

La direction générale des douanes a organisé hier, lundi 19 juin, une rencontre de sensibilisation sur la migration vers le SydoniaWorld, un outil informatique destiné à améliorer les travaux de la douane.

L’objectif de cette journée d’échanges est de montrer l’importance de la mise en place de cette nouvelle structure qui sera bénéfique, à la fois, aux agents de la douane et à la population.

Pour mieux s’y préparer, la douane comorienne était appelée à remplir un certain nombre de critères comme l’interconnexion des agences. Dans cette première phase, de nombreux partenaires internationaux ont mis la main à la poche pour faciliter sa réalisation.

Dans cette liste l’on retrouve au premier rang l’Union européenne, les Nations unies à travers la Conférence des nations unies sur le commerce et le développement (Cnuced) ou encore le Marché commun pour l’Afrique orientale et australe (Comesa). Ce dernier a, par exemple, déboursé 1.7 million d’euros durant la première étape.

Pendant son intervention, le directeur général des douanes par intérim a tout d’abord tenu à remercier les différents acteurs ayant soutenu et accompagné les Comores dans ce processus.

Cheha Mohamed est revenu sur les avantages dont peuvent tirer les Comores une fois qu’elles intégreront cet outil au niveau des douanes.

Moderniser la douane

Selon lui, la migration vers cette nouvelle version de Sydoniaworld regorge autant d’avantages aussi bien chez les administrateurs douaniers que chez la population.

Il citera, entre autres, la mise en réseau de l’administration au système douanier international, la maitrise d’une meilleure coordination des frontières, l’optimisation de technologies et d’outils performants, l’assurance d’un meilleur partenariat entre douane et entreprise, etc.

De son côté, Mme Hope Situmeko, Coordinatrice de l’unité Comaid du Comesa, a salué les efforts entrepris jusqu’ici par Moroni pour mieux baliser le terrain afin d’être capables de passer à la vitesse supérieure.

lle a expliqué que l’acheminement vers ce nouveau processus jouera un rôle déterminant pour la croissance économique.

Augmentation des revenus

La coordinatrice a également précisé que grâce à ce système, même le secteur privé se propulsera et les revenus augmenteront considérablement.

Elle a enfin annoncé que les Comores pouvaient bénéficier d’un fonds d’ajustement pendant la deuxième phase, qui se focalisera sur la formation des ressources humaines.

Selon toujours elle, une enveloppe de 600.000 euros pourrait tomber dans les caisses de l’état pour renforcer ce projet si le pays enregistrait des résultats probants.

A son tour, le ministre des Finances, Said Ali Chayhane, n’a pas manqué de remercier l’appui technique et financier des partenaires, avant d’exprimer son satisfecit pour ce nouvel horizon vers lequel les douanes comoriennes se tourneront.

Il a exhorté les acteurs tels que les commissionnaires à faire preuve d’ingéniosité et à multiplier les efforts pour la collecte et la sécurisation des recettes.

A titre de rappel, le processus de migration vers le Sydoniaworld est un outil visant à moderniser les travaux douaniers à travers leur informatisation. La première phase déjà achevée, consistait à interconnecter les agences.

Pour le moment la douane a pu connecter 30 agences alors que la seconde étape se basera sur les formations des agents.

A en croire Moindjié M’madi, délégué de la Cnucced, les Comores sont déjà prêtes à opter cette nouvelle structure. Il a enfin précisé que le lancement est prévu pour le mois de septembre prochain.

Source: Douanes : Le lancement du système Sydoniaworld prévu en septembre prochain



AUTRES ACTUALITES

La Douane se défend «des accusations infondées» des commerçants

Souvent pointés du doigt par les commerçants au sujet de la hausse des prix dans le pays, les services des Douanes ont tenu à balayer “les accusations infondées”, précisant que les marchandises sont taxées en fonction de leurs valeurs définies par la loi. “Notre base de taxation se définit par rapport au coût de la marchandise, l’assurance et le fret”, a souligné le conseiller technique du directeur général, Ali Hamissi Moussa. Ce dernier n’aurait pas augmenté, mais serait “applicable conformément à l’arrêté ministériel qui a permis le maintien du frêt d’avant Covid”....LIRE LA SUITE

"Les taxes douanières n’ont pas changé depuis 2020"

La direction de la douane a tenu samedi dernier une conférence de presse pour rappeler les missions de cette institution publique, mais aussi parler des mesures prises depuis le début de la pandémie jusqu’aujourd’hui. Sans doute pour tenter de calmer les esprits en cette période de hausse généralisée des prix, surtout des produits de première nécessité....LIRE LA SUITE

Vente aux encheres publique au benefice de la Douane de Moroni

La Direction Générale des Douanes porte à la connaissance du public qu’une vente aux enchères aura lieu au centre douanier de Moroni port le samedi 26 mars 2022 sous l’entremise de l'huissier de la douane à partir de 9h 00 dans l'enceinte des Douanes de Moroni-Port.

...LIRE LA SUITE

COMMUNIQUE DES CONDOLEANCES

Le Directeur Général des Douanes et l’ensemble du Personnel de l’Administration des Douanes présentent leurs condoléances à la famille et aux proches de Monsieur ALI MDAHOMA décédé hier soir (mercredi 09 mars 2022) à Dimadjou Itsandra....LIRE LA SUITE

Les Comores adhèrent à la Convention de Kyoto révisée (CKR) et deviennent la 130ème Partie contractante à la Convention

Le 9 mars 2022, lors de la 28e réunion du Comité de gestion de la Convention de Kyoto révisée en cours, M. Kunio Mikuriya, Secrétaire général de l'Organisation mondiale des douanes (OMD), en sa qualité de dépositaire de la Convention, a reçu l'instrument d'adhésion de l'Union des Comores à la Convention internationale pour la simplification et l'harmonisation des régimes douaniers (Convention de Kyoto révisée - RKC) de SEM Mohamed Chatur BADAOUI, Ambassadeur de l'Union des Comores auprès du Royaume de Belgique, au siège de l'OMD à Bruxelles, Belgique....LIRE LA SUITE

Quatre douaniers partis en formation au Maroc

Dans le cadre de la politique de renforcement de capacité engagée par la Direction Générale des Douanes, quatre agents de la Douane comorienne se sont envolés ce dimanche 27 février pour une formation d’Inspecteur des Douanes à l’Instituts des Formations Douanières de Benslimane au Maroc.

...LIRE LA SUITE