Nos derniers articles: 18-04-2024 01:51 : Atelier de Formation pour la Sécurité Portuaire : Une Collaboration Inédite Entre Différentes Agences de Sécurité 15-11-2023 01:08 : Communiqué: Vente aux enchères publiques au bénéfice de la Douane 01-11-2023 06:31 : Lancement de la mission d'évaluation à la création de l'Unité de contrôle portuaire à la Douane comorienne 28-10-2023 09:00 : Le DG des Douanes des Comores a participé aux 241ème/242ème sessions du Comité Technique Permanent de l'OMD à Bruxelles 27-10-2023 09:38 : Un réseau de contrebande d’alcool intercepté par la Brigade des douanes de Mutsamudu-Port. 24-10-2023 08:57 : Coopération douanière de l’océan Indien : Echanges d’expériences dans la lutte contre la fraude, la criminalité organisée et le terrorisme 23-10-2023 04:22 : Renforcement des capacités : Quatre douaniers partis en formation au Maroc 14-10-2023 08:35 : Saisie des produits stupéfiants par les brigades des surveillances. 14-09-2023 04:27 : Trafic de stupéfiants I 9,8 kilogrammes de cannabis saisis à l’Aéroport de Hahaya 14-09-2023 04:11 : Renforcement des capacités : lutte contre les stupéfiants

Journée internationale des douanes / Azali Assoumani : «Il faut aller au-delà de vos objectifs»

29-01-2019 10:13
«En plus de vos missions de facilitation des échanges, de sécurité et de protection de nos frontières, vous devez imaginer des solutions nouvelles pour aider les entreprises comoriennes à se développer, accompagner les hommes d’affaires et sensibiliser les citoyens à comprendre que ce sont les taxes et les impôts qui permettent à un pays de répondre aux besoins de sa population».

Le chef de l’Etat a appelé, lundi, les douanes comoriennes à poursuivre les mesures de rigueur engagées et à devenir le pilier de l’indépendance économique du pays. Le président s’exprimait à l’Hôtel Retaj, à l’occasion de la journée internationale des douanes placée, en 2019, sous la thématique, «des frontières Smart pour des échanges commerciaux fluides et le mouvement sans entrave des personnes et des marchandises».
Azali Assoumani a concentré son message sur les missions économiques de la douane en demandant à celle-ci de devenir ainsi la véritable locomotive du développement et de l’Emergence du pays. «En plus de vos missions de facilitation des échanges, de sécurité et de protection de nos frontières, vous devez imaginer des solutions nouvelles pour aider les entreprises comoriennes à se développer», a-t-il souligné, demandant à son ministre des Finances à prendre des mesures spécifiques pour accompagner les hommes d’affaires du pays dans leurs entreprises.
Les douanes comoriennes ont engagé de nombreuses réformes à tous les niveaux, comme l’a rappelé son directeur général dans son mot d’ouverture de la cérémonie. L’assistance a suivi deux projections video qui relataient les actions engagées et les performances enregistrées ces dernières années en matière de renforcement des capacités des agents et de mobilisation des recettes. La coopération douanière a été renforcée, les services ont été modernisés avec la dématérialisation des procédures de dédouanement et la mise en place d’un système d’interconnexion ultra moderne qui permet de suivre en temps réels les activités de tous les centres douaniers.
«Je sais que vous faites un travail formidable mais il faut aller au-delà de vos objectifs», a mentionné le président dans son discours en langue nationale à l’endroit du ministre Saïd Ali Saïd Chayhane et de Kamalidini Souef, directeur général des douanes. «Le pays regorge des potentialités, il y a des produits locaux à transformer et des initiatives entrepreneuriales à soutenir. La question que vous devez vous posez aujourd’hui est comment faire pour disposer d’un tissu économique viable au service de la richesse nationale», a souligné le président, rappelant que la fierté d’un pays dépend de sa capacité à pouvoir se prendre en charge.

Un tissu économique viable

Le président est revenu sur les efforts intérieurs de mobilisation de ressources pour financer des chantiers d’infrastructures ou soutenir des initiatives d’intérêt public comme la stabilisation de l’énergie, les voiries urbaines ou le chantier du futur centre hospitalier universitaire (Chu) El-Maarouf. Azali Assoumani a fait remarquer qu’ailleurs, les citoyens descendent dans la rue pour s’opposer à la hausse du prix du carburant, allusion faite au mouvement des gilets jaunes en France. «Ici, aux Comores, nous avons procédé à une baisse du carburant», a-t-il souligné avec fierté.
«Le défi qui est le vôtre aujourd’hui est de sensibiliser le Comorien à mieux saisir la portée de vos missions. Il faut accompagner les hommes d’affaires et tous les opérateurs économiques de ce pays.Il faut sensibiliser les citoyens pour qu’ils comprennent que ce sont les taxes et les impôts qui permettent à un pays de répondre aux besoins de sa population», a-t-il insisté.

La paix d’abord

Le ministre des Finances, au cœur de la nouvelle dynamique du gouvernement à soutenir l’économie nationale, a annoncé des mesures déjà en vigueur visant à accompagner les opérateurs économiques locaux.
Il citera la baisse des taxes et taux appliqués sur certains produits importés comme les bois, les chevrons, le riz de luxe ou la farine (lire encadré). «En plus des retombées économiques attendues dont l’émergence d’un tissu économique national pour satisfaire la demande intérieure et éventuellement l’exportation», a dit Saïd Ali Saïd Chayhane avant de précisera : «il s’agit pour nous d’encourager les opérateurs nationaux et internationaux, que nous sollicitons de tout cœur à s’installer aux Comores, pour faire de notre pays une plateforme régionale de conquête des marchés africains et internationaux».
Malgré le contexte, le chef de l’Etat s’est abstenu de parler de politique, expliquant que le moment de confrontations des idées viendra. Mais Azali Assoumani n’a pas omis, à la veille des scrutins électoraux, d’appeler les politiques à enseigner la paix quelles que soient leurs positions. «Chacun peut défendre ses positions mais nous avons un dénominateur commun : la paix. Rien ne peut se faire sans la paix, c’est une préalable à toute nos ambitions», a-t-il souligné, demandant à chacun de jouer le rôle qui est le sien, en référence aux politiques, aux notables et aux religieux pendant la future campagne électorale.

Source: Journée internationale des douanes / Azali Assoumani : «Il faut aller au-delà de vos objectifs»



AUTRES ACTUALITES

Atelier de Formation pour la Sécurité Portuaire : Une Collaboration Inédite Entre Différentes Agences de Sécurité

Du 15 au 26 avril 2024 se déroule un atelier de formation dédié à la sécurisation des ports du pays. Réunissant les agents des douanes des trois îles, la Police Nationale, la SCP (Société Comorienne des Ports) et la Gendarmerie, cet atelier vise à renforcer la sécurité et la lutte contre la criminalité dans les zones portuaires....LIRE LA SUITE

Communiqué: Vente aux enchères publiques au bénéfice de la Douane

La Direction Générale des Douanes porte à la connaissance du public qu’une vente aux enchères aura lieu au centre douanier de Moroni port le mercredi 22 novembre 2023 sous l’entremise de l\'huissier de la douane à partir de 9h 00.

...LIRE LA SUITE

Lancement de la mission d'évaluation à la création de l'Unité de contrôle portuaire à la Douane comorienne

La Direction Générale des Douanes comoriennes a procédé, ce lundi 30 octobre 2023, au lancement officiel de la mission d’évaluation à la création d’Unité de contrôle portuaire lors d'une réunion organisée en présence du Directeur Général Adjoint (DGA) Monsieur Adam Moeva et de deux experts (Monsieur Pierre Bertrand, expert lutte contre la fraude de l’OMD, et Madame Jolien Charlotte, représente ONUDC). Les objectifs et la mission de cette unité ont été présentés par l’expert de l’OMD....LIRE LA SUITE

Le DG des Douanes des Comores a participé aux 241ème/242ème sessions du Comité Technique Permanent de l'OMD à Bruxelles

Le Directeur Général (DG) des Douanes comoriennes, Monsieur Moustoifa Hassani Mohamed, accompagné d’un cadre de la Direction Générale des Douanes (DGD), a récemment pris part aux 241e et 242e sessions du Comité Technique Permanent de l'Organisation Mondiale des Douanes (OMD). Cette participation témoigne de l'engagement des Comores envers la coopération internationale dans le domaine douanier....LIRE LA SUITE

Un réseau de contrebande d’alcool intercepté par la Brigade des douanes de Mutsamudu-Port.

912 bouteilles de Rhum ont été interceptées par la brigade douanière du Port de Mutsamudu. Cet alcool de contrebande provenait de Madagascar....LIRE LA SUITE

Coopération douanière de l’océan Indien : Echanges d’expériences dans la lutte contre la fraude, la criminalité organisée et le terrorisme

Les Hauts Responsables des Administrations douanières des Etats insulaires de l’océan Indien se sont réunis le 13 octobre dernier à Mahé (Seychelles) pour la Première Réunion du Comité-Douanes de la Commission de l'Océan Indien (COI).

...LIRE LA SUITE