30 Janvier 2020 : Célébration de la Journée Internationale de la Douane 2020 05 - 07 Février 2020 : Visite des marchandises concernant la vente aux enchères prévue le 08 Février 2020 08 Février 2020 : Vente aux enchères au centre douanier de Moroni port, sous l’entremise de maitre Mohamed Kole (huissier de la douane) à partir de 9h 00 dans la salle de l’autorité portuaire des Comores (APC)

Protocole d’accord Douanes-impôts : Mutualiser les données pour rentabiliser les recettes

30-06-2018 01:13
La douane comorienne et l’Administration générale des impôts et des domaines ont décidé de travailler main dans la main. Un protocole d’accord a été signé entre les deux institutions samedi dernier à l’hôtel Le Retaj et le document vise à consolider la coopération des deux directions. Il s’agit dans cette nouvelle politique de créer un cadre afin de rentabiliser l’action commune à travers une étroite collaboration et partages des responsabilités le tout sur fond de transparence. L’impact de cette collaboration se ressentira beaucoup plus au niveau de la collecte et de la gestion des recettes publiques.

Le directeur général des douanes (Dgd) et le directeur de l’Administration générale des impôts et des domaines (Agid) ont procédé samedi dernier à l’hôtel Retaj à la signature d’un protocole d’accord visant à renforcer la coopération entre les deux directions.

Il s’agit dans cette initiative de créer un cadre pour rentabiliser l’action commune à travers une étroite collaboration et partages des responsabilités dans une parfaite transparence.

L’impact de cette collaboration se ressentira beaucoup plus au niveau de la collecte et de la gestion des recettes publiques. Selon le directeur de l’Agid, Hamadi Mohamed Soihir, le bon fonctionnement des deux institutions contribuera à la santé des finances mais aussi et surtout à satisfaire les besoins nécessaires des agents de l’Etat.

 

Nos ressources budgétaires proviennent en grande partie des recettes douanières et fiscales, il est donc nécessaires que les deux institutions collaborent étroitement et coordonnent leurs actions pour répondre aux attentes de la population.

 

De son point de vu, la vision du chef de l’Etat de faire des Comores un pays émergent d’ici 2030 doit être assortie de mesures et d’actions concrètes visant à répondre à cette vision.
Quant au directeur général des douanes Souef Kamalidine, il a remercié les cadres des deux administrations pour le travail accompli qui a aboutit à ce protocole d’accord de coopération et de mutualisation, afin de faire face aux exigences budgétaires du pays.

Souef Kamalidine indique que les Dgd et l’Agid ont mis en place un cadre de coopération et de concertation afin de mutualiser leurs efforts face aux exigences du pays.

Il préconise en outre, la mise en place d’un mécanisme de suivi et une unité mixte de contrôle pour lutter contre l’évasion fiscale et l’anarchie en faveur de la bonne gouvernance.

 

Les douanes et les impôts vont désormais travailler ensemble essentiellement dans les domaines des échanges d’informations et de procédures, sur la mutualisation de leur ressources humaines et matérielies, sur l’uniformisation des documents officiels et l’unification de la gestion et   des renseignements

 

dit-il. Le patron des douanes estime que le rapprochement de ces deux administrations s’inscrit dans la volonté commune de rehausser le niveau de mobilisation des recettes publiques et de permettre ainsi à  l’état de faire face à ses obligations.

Pour sa part, le ministre des Finances et du budget Saïd Ali Saïd Chayhane a soutenu que la sécurisation des recettes douanières est une bonne chose mais que d’autres mesures restent à faire. Selon lui, aucun pays ne s’est construit avec les appuis extérieurs.

“Ce sont des appuis qui doivent soutenir une volonté nationale”. L’argentier de l’Etat appelle à la mobilisation de tous les agents de ces deux administrations pour que ce protocole d’accord lance les bases d’une coopération réelle, pleine et entière. Le ministre exhorte les douanes et les impôts à travailler de manière à maitriser le secteur informel et lutter contre la fraude fiscale.

 Source: Protocole d’accord Douanes-impôts : Mutualiser les données pour rentabiliser les recettes





AUTRES ACTUALITES

Opération STOP : l’OMD met à mal le trafic illicite lié à la COVID-19 par cette opération inédite

L'OMD et ses Membres ont mené avec succès une opération d'urgence mondiale contre le trafic illicite lié à la COVID-19 appelée «STOP» dont le rapport final a été présenté lors d'une conférence en ligne aujourd'hui 6 octobre 2020. L’Opération STOP est la réponse immédiate et urgente de l’organisation mondiale des douanes (OMD), en collaboration avec 99 de ses administrations Membres et son réseau de Bureaux Régionaux de Liaison chargés du Renseignement (BRLR) face à la recrudescence du trafic illicite de médicaments et d’équipements médicaux et notamment de ceux utilisés dans le cadre de la pandémie COVID-19....LIRE LA SUITE

Communiqué sur la vente aux enchères du 8 Août 2020

La Direction Générale des Douanes porte à la connaissance du public qu’une vente aux enchères aura lieu au centre douanier de Moroni port le samedi 8 Août 2020 sous l’entremise de Maitre Mohamed Kole (huissier de la douane) à partir de 9h 00 dans la salle de l’Autorité Portuaire des Comores (APC)....LIRE LA SUITE

Coronavirus : Un couloir humanitaire exceptionnel depuis le début de la crise sanitaire

Des mesures spéciales et des procédures simplifiées ont été arrêtées pour faciliter le déchargement des matériels sanitaires, des équipements médicaux et des autres produits commandés dans le cadre de la crise. Il s’agit du même dispositif mis en place en 2019 après le cyclone Kenneth....LIRE LA SUITE

MEILLEURS VŒUX DE L’AID ELFITR 1441

Le Directeur Général des Douanes et l’ensemble du Personnel de l’Administration Générale des Douanes vous présentent leurs vœux de bonheur, de santé et de réussite à l’occasion de l’Aid Elfitr 1441 (H) / 2020 (G)....LIRE LA SUITE

RAMADAN MUBARAK

Le Directeur Général et l’ensemble du personnel des services des douanes vous souhaitent un Ramadan béni et paisible.
Le mois de Ramadan constitue un moment privilégié de prière, de recueillement, de partage et de tolérance....LIRE LA SUITE

COVID-19/MESURES D’ACCOMPAGNEMENT: Une première évaluation jugée ‘‘satisfaisante’’ par les autorités douanières

Mesures barrières, facilitation des opérations de dédouanement des marchandises, respect de la mesure d’abattement de 30%, protection des agents, le directeur général des douanes, Souef Kamalidini, a rencontré les douaniers au centre Mutsamudu-Port et des responsables de l’organisation Ankiba, le principal groupement d’opérateurs économiques de l’île de Ndzuani pour une première évaluation des mesures d’accompagnement annoncées par le chef de l’Etat....LIRE LA SUITE