30 Janvier 2020 : Célébration de la Journée Internationale de la Douane 2020 05 - 07 Février 2020 : Visite des marchandises concernant la vente aux enchères prévue le 08 Février 2020 08 Février 2020 : Vente aux enchères au centre douanier de Moroni port, sous l’entremise de maitre Mohamed Kole (huissier de la douane) à partir de 9h 00 dans la salle de l’autorité portuaire des Comores (APC)

Facilitation des échanges: Les douaniers comoriens sensibilisés sur la Convention de Kyoto révisée

20-04-2019 07:41
Des séances d’explication aux agents de la douane ont démarré depuis lundi 16 avril dans les différents centres douaniers du pays. La Convention de Kyoto révisée (Ckr), adoptée en 1999 et mise en vigueur en 2006, comporte des dispositions et dizaines de normes harmonisées visant à simplifier les procédures douanières en Afrique et dans le monde. Les Comores sont en train d’adapter les dispositions de la Ckr à la législation nationale en la matière et déposer l’instrument d’adhésion en juin prochain au siège de l’Organisation mondiale des Douanes (Omd) à Bruxelles.

Des ateliers de sensibilisation sur la Convention de Kyoto révisée (Ckr) ont démarré lundi 16 avril dans les centres douaniers comoriens. Les techniciens ont ainsi organisé des sessions d’explication aux centres douaniers de Hahaya et de Moroni port.

"La sensibilisation est prévue pour une période de 30 jours. Il s’agit d’ateliers externes qui vont regrouper, outre les douaniers, les opérateurs économiques et les partenaires de la douane", indique une note de l’administration générale des douanes qui cible une centaine d’agents à former et à faire partager les outils clés de la Ckr. « Des ateliers seront organisés au centre douanier de Mutsamudu et de Fomboni au profit des douaniers, des opérateurs économiques et des agents auxiliaires de la douane", précise encore la note.

Portée par l’Organisation mondiale des douanes (Omd), la Convention de Kyoto révisée (Ckr) comporte des principes à faire respecter, des dispositions à mettre en place et des normes à partager (121 au total) pour une meilleure simplification des procédures et une harmonisation des régimes douaniers. Les administrations douanières du continent africain s’activent à transposer les dispositions de la Ckr sur leurs législations nationales.

Cette campagne de sensibilisation fait suite à l’atelier technique clôturé à Moroni le 22 février dernier après cinq jours de formation. La ratification de cette convention demeure un préalable à l’adhésion des Comores à l’Organisation mondiale du Commerce (Omc). Le directeur général des douanes avait annoncé un plan d’action qui consistait, d’un côté, à sensibiliser les douaniers sur cette convention et, de l’autre, à élaborer les textes nécessaires qui permettront d’adapter les dispositions non encore couvertes par la Ckr au niveau de la législation nationale, et inversement. "Les outils de cette convention doivent être maîtrisés par les douaniers et nos partenaires. Tout le monde doit être au même niveau d’information sur la Ckr", a souligné Souef Kamalidini.

La convention de Kyoto révisée vise "la simplification et l’harmonisation des régimes douaniers" dans le cadre de la facilitation des échanges commerciaux. On y voit, dans l’annexe général et les annexes spécifiques, de nombreux principes comme "la normalisation et la simplification des déclarations de marchandises et des documents justificatifs" ou encore "l’utilisation de la gestion des risques et des contrôles reposant sur des audits", entre autres. Cette convention est déjà ratifiée par de nombreux pays. Elle a des liens avec l’Accord sur la facilitation des échanges (Afe). "Nous continuons à sensibiliser les douaniers. Des travaux sont en cours pour élaborer les textes recommandés par l’Omd", explique-t-on à la direction générale des douanes. Les Comores devraient déposer l’instrument d’adhésion à cette Convention à l’occasion du Conseil de l’Omd prévu en juin prochain à Bruxelles.

A.S.K/Al-watwan





AUTRES ACTUALITES

MEILLEURS VŒUX DE L’AID ELFITR 1441

Le Directeur Général des Douanes et l’ensemble du Personnel de l’Administration Générale des Douanes vous présentent leurs vœux de bonheur, de santé et de réussite à l’occasion de l’Aid Elfitr 1441 (H) / 2020 (G)....LIRE LA SUITE

RAMADAN MUBARAK

Le Directeur Général et l’ensemble du personnel des services des douanes vous souhaitent un Ramadan béni et paisible.
Le mois de Ramadan constitue un moment privilégié de prière, de recueillement, de partage et de tolérance....LIRE LA SUITE

COVID-19/MESURES D’ACCOMPAGNEMENT: Une première évaluation jugée ‘‘satisfaisante’’ par les autorités douanières

Mesures barrières, facilitation des opérations de dédouanement des marchandises, respect de la mesure d’abattement de 30%, protection des agents, le directeur général des douanes, Souef Kamalidini, a rencontré les douaniers au centre Mutsamudu-Port et des responsables de l’organisation Ankiba, le principal groupement d’opérateurs économiques de l’île de Ndzuani pour une première évaluation des mesures d’accompagnement annoncées par le chef de l’Etat....LIRE LA SUITE

1er trimestre 2020 : l’Administration Générale des Douanes a dépassé les objectifs assignés par le ministère des finances, du budget et du secteur bancaire

Au titre des recettes douanières du 1er trimestre 2020, l’Administration des Douanes a consolidé et amélioré la collecte des recettes avec un taux de 105.54 % de réalisation sur les prévisions soit un montant de 5 milliards 433 millions de francs. Ce montant n’inclut pas les recettes douanières réalisées dans le cadre des taxes uniques perçues sur les produits pétroliers et le riz ordinaire qui s’élèvent à 1 milliard 563 millions de francs et qui ramènent le montant total des droits et taxes à 6 milliards 996 millions....LIRE LA SUITE

Communiqué sur la vente aux enchères du 18 Avril 2020

La Direction Générale des Douanes porte à la connaissance du public qu’une vente aux enchères aura lieu au centre douanier de Moroni port le samedi 18 Avril 2020 sous l’entremise de maitre Mohamed Kole (huissier de la douane) à partir de 9h 00 dans la salle de l’autorité portuaire des Comores (APC)....LIRE LA SUITE

COVID19 : DES MESURES PREVENTIVES POUR LE PERSONNEL DE L’ADMINISTRATION GENERALE DES DOUANES.

L’épidémie liée au coronavirus continue de se propager dans le monde entier et pour éviter les risques de contagion aux Comores , et surtout aux douaniers qui sont des potentiels vecteurs pour la propagation de la pandémie , vu leurs proximités aux frontières et le contact direct avec les gens qui embarquent et débarquent du territoire , Le Directeur Général des Douanes a pris de mesures préventives pour garantir une meilleure protection non seulement à son Personnel mais aussi pour ses partenaires directs et à l’ensemble des usagers....LIRE LA SUITE