26 Janvier 2019 : Célébration de la Journée Internationale de la Douane 15 - 16 Février 2019 à Moroni : Réunion du bureau du sous comité de directeurs Généraux des Douanes de l'Union Africaine 18-22 Février 2019 : Atelier de sensibilisation sur la Convention de Kyoto Révisée 28 Février 2019 à Moroni : Atelier de sensibilisation sur la ZLECA 05 Mars 2019 : Atelier de sensibilisation sur la lutte contre la corruption

Douanes comoriennes : Nouveau record des recettes trimestrielles

09-04-2019 08:23

La Direction centrale des recettes annonce le chiffre record de 4 milliards 665 millions kmf pour le 1er trimestre 2019

Rappelons que, pour l’année 2018, L’Administration Générale des Douanes a dépassé les objectifs assignés par le Ministre des Finances et du Budget, avec un taux de 104% soit un montant de 21 milliards 698 millions, Hors taxes uniques sur les Produits pétroliers et le riz ordinaire.


En ce début d’année 2019, marqué par des turbulences et des incertitudes politiques sur le plan national, la sérénité et la stabilité nous viennent des douanes comoriennes.
En effet, pour le 1er trimestre de 2019, l’Administration Générale des Douanes était au rendez-vous, pour ce qui est des recettes à collecter. En effet, malgré que cette période est connue comme période de « vache maigre » et surcroit marquée par le climat électoral, les centres douaniers ont rempli respectueusement leur devoir fiscal.

Ainsi, pour les 03 premiers mois de l’année 2019, la douane a enregistré un record par rapport à la même période pour les 05 dernières années (voir graphique), avec une réalisation de 87,12% par rapport aux objectifs fixés par le Ministère des Finances et du Budget, soit (4 milliards 665 millions) hors taxes uniques sur les produits pétroliers et le riz ordinaire.

Dans une interview avec l’ORTC réalisé le 3 avril 2019, le Directeur Général Adjoint, Chehi Mohamed, a déclaré que « le 1er trimestre a été marqué par de bons résultats. Sur un objectif de plus de 5 milliard, la douane a enregistré 4 milliards 665 millions ».

Selon les données du Receveur central, Zaki Ben Salim, le centre douanier de Moroni port a réalisé 72,96% des recettes, le centre douanier de Mutsamudu 24,29%, le centre douanier de l’aéroport de Hahaya 1,16% et le centre douanier de Fomboni 1.59%.

Le Directeur Général des Douanes, Souef Kamalidini a félicité dans un communiqué interne, l’ensemble des services et les a exhortés à persévérer dans la rigueur et le professionnalisme.

Pour le Directeur Général des Douanes, ces résultats ont été atteints grâce à l’implication de l’ensemble du personnel, qui, au quotidien, accompagnent les opérateurs économiques, recouvrent les droits et taxes et participent à la sécurisation du territoire.

Le communiqué a aussi précisé que la contribution des opérateurs économiques et des commissionnaires en douane a été d’une grande importance. Ces deux dernières années, ces deux principaux partenaires de la douane ont manifesté de la bonne volonté à travailler avec professionnalisme, en intégrant les standards internationaux en matière d’éthique douanière dans les opérations d’importation et d’exportation des marchandises.

Dans la perspective du 2ème trimestre, la douane ambitionne d’atteindre ses objectifs de 6 milliards 371 millions. Cette performance sera le fruit des efforts déployés par la Direction générale des douanes dans la poursuite de ses actions de modernisation.

En ce début d’année, l’Administration générale des douanes a multiplié les initiatives en matière de facilitation des échanges et d’amélioration des outils de contrôle tels que le système du SydoniaWorld et le projet du Guichet Unique, aux fins de disposer dans un proche avenir d’un processus de dématérialisation complète.

Enfin, toujours dans le cadre de la facilitation des échanges et de la sécurisation du territoire, un scanner sera opérationnel au centre de Moroni-Port dans les prochaines semaines. Un autre appareil de même type est aussi prévu pour le Port de Mutsamudu courant 2019.

Service communication
Direction Générale des Douanes





AUTRES ACTUALITES

Facilitation des échanges: Les douaniers comoriens sensibilisés sur la Convention de Kyoto révisée

Des séances d’explication aux agents de la douane ont démarré depuis lundi 16 avril dans les différents centres douaniers du pays. La Convention de Kyoto révisée (Ckr), adoptée en 1999 et mise en vigueur en 2006, comporte des dispositions et dizaines de normes harmonisées visant à simplifier les procédures douanières en Afrique et dans le monde. Les Comores sont en train d’adapter les dispositions de la Ckr à la législation nationale en la matière et déposer l’instrument d’adhésion en juin prochain au siège de l’Organisation mondiale des Douanes (Omd) à Bruxelles....LIRE LA SUITE

Les Douanièresde l’Union des Comores ont célébré la Journée Internationale des droits de la Femme Samedi 9 mars 2018 au Retaj Moroni Hôtel.

La cérémonie de la Journée Internationale des droits de la Femme, qui a été célébrée pour la première fois par les Douanières de l’Union des Comores et qui a débuté à 13h45, a étéhonoré par la participation du Directeur Général des Douanes, monsieur SOUEF KAMALIDINI....LIRE LA SUITE

Convention de Kyoto révisée (Ckr) Les Comores appelées à déposer l’instrument de ratification en juin prochain

Le séminaire de formation sur les grands principes de la Convention de Kyoto révisée a été clôturé, vendredi 22 février à Moroni, par le ministre des Finances et du Budget, Saïd Ali Saïd Chayhane, en présence des cadres douaniers et deux experts de l’Organisation mondiale des douanes (Omd)....LIRE LA SUITE

Discours de Madame PAMBO BOUASSA Emilienne, Attachée douanière au Sénégal et expert en matière de CKR, lors de la cérémonie de cloture de l’l’Atelier National sur la Convention de Kyoto Révisée au Retaj Moroni Hotel

Monsieur le Ministre des Finances et du budget,
Monsieur le Ministre de l’intérieur,
Monsieur le Directeur général des Douanes.
Honorables invités, chers collègues...LIRE LA SUITE

Facilitation des échanges commerciaux: Fin à Moroni de l’atelier sur la Convention de Kyoto révisée

Les douanes comoriennes avaient sollicité une assistance technique de la part de l’Organisation mondiale des douanes (Omd) censée accompagner les douaniers comoriens à «appréhender l’architecture et le contenu de la Convention de Kyoto révisée» et à mieux maîtriser «les outils nécessaires» pour sa mise en œuvre dans le cadre du processus de facilitation des échanges et d’adhésion des Comores à l’Organisation mondiale du commerce (Omc)....LIRE LA SUITE

Atelier national sur la Convention de Kyoto Révisée (CKR) La douane comorienne sollicite l’appui et le support de l’OMD

Dans le cadre du renforcement des capacités du personnel des différentes directions et centres douaniers en matière de simplification et harmonisation de la facilitation des échanges, la douane comorienne a sollicité l’appui et le support de l’OMD. Ainsi un atelier de cinq jours est ouvert hier mardi dans le cadre de la coopération avec l’organisation mondiale des Douanes....LIRE LA SUITE