26 Janvier 2019 : Célébration de la Journée Internationale de la Douane 15 - 16 Février 2019 à Moroni : Réunion du bureau du sous comité de directeurs Généraux des Douanes de l'Union Africaine 18-22 Février 2019 : Atelier de sensibilisation sur la Convention de Kyoto Révisée 28 Février 2019 à Moroni : Atelier de sensibilisation sur la ZLECA 05 Mars 2019 : Atelier de sensibilisation sur la lutte contre la corruption

Conseil Economique de l’Ambassade de France en Union des Comores

30-11-2018 10:08
Le Conseil Economique de l’Ambassade de France aux Comores qui se réunit deux fois par an, s’est tenu à Moroni le 27 novembre 2018. Il a vu la participation des entreprises françaises implantées aux Comores et certaines autres dans la région, plus particulièrement à Madagascar.
En marge du Conseil, l’Ambassadrice de France, Mme Jacqueline Bassa-Mazzoni, a organisé un Déjeuner-Débat auquel ont pris part en plus des participants au Conseil, certains représentants d’institutions et opérateurs économiques locaux, de la Banque Mondiale, de l’Union Européenne et du ministère des Affaires étrangères des Comores.


L’Administration générale des Douanes, représentée par le Directeur Général, M. SOUEF Kamalidine, était l’invitée d’honneur à ce déjeuner-débat. C’était l’occasion pour M. SOUEF Kamalidine de présenter aux participants la politique engagée par le ministre en charge des finances et du Budget, Mr Said Ali Said Chayhane en matière fiscale, d’une manière générale et des reformes douanières, en particulier.

Après un rappel des missions de la Douane, Le Directeur Général des Douanes des Comores, Président du Comité des Directeurs généraux des Douanes des Etats membres de l’Union africaine, a présenté les diverses reformes engagées au sein des Services des douanes dans le but de remplir ces missions. Il a aussi présenté à l’audience les performances enregistrées pendant ces deux dernières années en matière de facilitation des échanges, de recouvrement des recettes et de maitrise des exonérations.

Monsieur SOUEF Kamalidine a aussi mis en exergue la politique du Ministre des finances et du Budget pour soutenir et accompagner le secteur privé par l’instauration d’une plate forme de dialogue permanent, appelé « ABCD » pour Atelier Bipartite de Concertation et de Dialogue entre le secteur publique et le secteur privé. Le Secrétaire Général de l’Union des chambres de Commerce et de l’Industrie et le Directeur Général de l’ANPI, respectivement Messieurs Fakriddine Abdoulhalik et Abdou Katibou ont dans leur intervention, appuyé les points souligné par le Directeur des Douanes en rappelant l’importance des mesures d’accompagnement en vigueur et celles prises récemment par les autorités telles que le code des investissements et autres textes légaux, pour soutenir le secteur privé et assainir le climat des affaires aux Comores.

Le Directeur Général des douanes a fait appel aux partenaires au développement présents à la séance, sur la nécessité d’un appui au renforcement des capacités du personnel nécessaire à l’assainissement de l’environnement des affaires, plus particulièrement le secteur judiciaire.
De la série des diverses reformes engagées par l’Administration des douanes dans le cadre de la facilitation des échanges et présentées à l’audience, le projet de mise en place prochaine de scanners au ports de Moroni et de Mutsamudu et de Guichet Unique pour certains services de douanes, a plus retenu l’attention de l’assistance.

Le Directeur Général de Moroni Terminal, Emmanuel Masson a rassuré les opérateurs économiques présents, de la mise en œuvre opérationnelle prochaine du scanner du port de Moroni et des résultats attendus quant à la rapidité et la facilitation de la main levée des marchandises.
Autre point souligné par Monsieur SOUEF Kamalidine, est le renforcement des capacités des services de l’Administration Général des Impôts et des Domaines (AGID) pour l’amélioration des recettes fiscales et l’allégement de la rubrique Douane dans le budget de l’Etat. Ce dernier point demeure un souci majeur pour les autorités du pays d’où les réflexions en cours pour affecter certaines taxes non douanières hors du cordon douanier. Au passage, le Président du Comité des Directeurs généraux des Douanes de l’Union africaine a rappelé qu’à ce jour, la moyenne des droits des douanes en Union des Comores est la plus basse au niveau de la région.

Enfin, il a été souligné la nécessité pour les Comores de ratifier au plutôt certains accords déjà signés par le pays, en l’occurrence les Accords de Partenariat Economique avec l’UE (APE) et ceux relatifs à la Zone de Libre Echange Continentale Africaine(ZLECAf), afin de bénéficier au mieux des avantages liées à ces Accords.



AUTRES ACTUALITES

Facilitation des échanges: Les douaniers comoriens sensibilisés sur la Convention de Kyoto révisée

Des séances d’explication aux agents de la douane ont démarré depuis lundi 16 avril dans les différents centres douaniers du pays. La Convention de Kyoto révisée (Ckr), adoptée en 1999 et mise en vigueur en 2006, comporte des dispositions et dizaines de normes harmonisées visant à simplifier les procédures douanières en Afrique et dans le monde. Les Comores sont en train d’adapter les dispositions de la Ckr à la législation nationale en la matière et déposer l’instrument d’adhésion en juin prochain au siège de l’Organisation mondiale des Douanes (Omd) à Bruxelles....LIRE LA SUITE

Douanes comoriennes : Nouveau record des recettes trimestrielles

La Direction centrale des recettes annonce le chiffre record de 4 milliards 665 millions kmf pour le 1er trimestre 2019

Rappelons que, pour l’année 2018, L’Administration Générale des Douanes a dépassé les objectifs assignés par le Ministre des Finances et du Budget, avec un taux de 104% soit un montant de 21 milliards 698 millions, Hors taxes uniques sur les Produits pétroliers et le riz ordinaire....LIRE LA SUITE

Les Douanièresde l’Union des Comores ont célébré la Journée Internationale des droits de la Femme Samedi 9 mars 2018 au Retaj Moroni Hôtel.

La cérémonie de la Journée Internationale des droits de la Femme, qui a été célébrée pour la première fois par les Douanières de l’Union des Comores et qui a débuté à 13h45, a étéhonoré par la participation du Directeur Général des Douanes, monsieur SOUEF KAMALIDINI....LIRE LA SUITE

Convention de Kyoto révisée (Ckr) Les Comores appelées à déposer l’instrument de ratification en juin prochain

Le séminaire de formation sur les grands principes de la Convention de Kyoto révisée a été clôturé, vendredi 22 février à Moroni, par le ministre des Finances et du Budget, Saïd Ali Saïd Chayhane, en présence des cadres douaniers et deux experts de l’Organisation mondiale des douanes (Omd)....LIRE LA SUITE

Discours de Madame PAMBO BOUASSA Emilienne, Attachée douanière au Sénégal et expert en matière de CKR, lors de la cérémonie de cloture de l’l’Atelier National sur la Convention de Kyoto Révisée au Retaj Moroni Hotel

Monsieur le Ministre des Finances et du budget,
Monsieur le Ministre de l’intérieur,
Monsieur le Directeur général des Douanes.
Honorables invités, chers collègues...LIRE LA SUITE

Facilitation des échanges commerciaux: Fin à Moroni de l’atelier sur la Convention de Kyoto révisée

Les douanes comoriennes avaient sollicité une assistance technique de la part de l’Organisation mondiale des douanes (Omd) censée accompagner les douaniers comoriens à «appréhender l’architecture et le contenu de la Convention de Kyoto révisée» et à mieux maîtriser «les outils nécessaires» pour sa mise en œuvre dans le cadre du processus de facilitation des échanges et d’adhésion des Comores à l’Organisation mondiale du commerce (Omc)....LIRE LA SUITE