26 Janvier 2019 : Célébration de la Journée Internationale de la Douane 15 - 16 Février 2019 à Moroni : Réunion du bureau du sous comité de directeurs Généraux des Douanes de l'Union Africaine 18-22 Février 2019 : Atelier de sensibilisation sur la Convention de Kyoto Révisée 28 Février 2019 à Moroni : Atelier de sensibilisation sur la ZLECA 05 Mars 2019 : Atelier de sensibilisation sur la lutte contre la corruption

Conseil Economique de l’Ambassade de France en Union des Comores

30-11-2018 10:08
Le Conseil Economique de l’Ambassade de France aux Comores qui se réunit deux fois par an, s’est tenu à Moroni le 27 novembre 2018. Il a vu la participation des entreprises françaises implantées aux Comores et certaines autres dans la région, plus particulièrement à Madagascar.
En marge du Conseil, l’Ambassadrice de France, Mme Jacqueline Bassa-Mazzoni, a organisé un Déjeuner-Débat auquel ont pris part en plus des participants au Conseil, certains représentants d’institutions et opérateurs économiques locaux, de la Banque Mondiale, de l’Union Européenne et du ministère des Affaires étrangères des Comores.


L’Administration générale des Douanes, représentée par le Directeur Général, M. SOUEF Kamalidine, était l’invitée d’honneur à ce déjeuner-débat. C’était l’occasion pour M. SOUEF Kamalidine de présenter aux participants la politique engagée par le ministre en charge des finances et du Budget, Mr Said Ali Said Chayhane en matière fiscale, d’une manière générale et des reformes douanières, en particulier.

Après un rappel des missions de la Douane, Le Directeur Général des Douanes des Comores, Président du Comité des Directeurs généraux des Douanes des Etats membres de l’Union africaine, a présenté les diverses reformes engagées au sein des Services des douanes dans le but de remplir ces missions. Il a aussi présenté à l’audience les performances enregistrées pendant ces deux dernières années en matière de facilitation des échanges, de recouvrement des recettes et de maitrise des exonérations.

Monsieur SOUEF Kamalidine a aussi mis en exergue la politique du Ministre des finances et du Budget pour soutenir et accompagner le secteur privé par l’instauration d’une plate forme de dialogue permanent, appelé « ABCD » pour Atelier Bipartite de Concertation et de Dialogue entre le secteur publique et le secteur privé. Le Secrétaire Général de l’Union des chambres de Commerce et de l’Industrie et le Directeur Général de l’ANPI, respectivement Messieurs Fakriddine Abdoulhalik et Abdou Katibou ont dans leur intervention, appuyé les points souligné par le Directeur des Douanes en rappelant l’importance des mesures d’accompagnement en vigueur et celles prises récemment par les autorités telles que le code des investissements et autres textes légaux, pour soutenir le secteur privé et assainir le climat des affaires aux Comores.

Le Directeur Général des douanes a fait appel aux partenaires au développement présents à la séance, sur la nécessité d’un appui au renforcement des capacités du personnel nécessaire à l’assainissement de l’environnement des affaires, plus particulièrement le secteur judiciaire.
De la série des diverses reformes engagées par l’Administration des douanes dans le cadre de la facilitation des échanges et présentées à l’audience, le projet de mise en place prochaine de scanners au ports de Moroni et de Mutsamudu et de Guichet Unique pour certains services de douanes, a plus retenu l’attention de l’assistance.

Le Directeur Général de Moroni Terminal, Emmanuel Masson a rassuré les opérateurs économiques présents, de la mise en œuvre opérationnelle prochaine du scanner du port de Moroni et des résultats attendus quant à la rapidité et la facilitation de la main levée des marchandises.
Autre point souligné par Monsieur SOUEF Kamalidine, est le renforcement des capacités des services de l’Administration Général des Impôts et des Domaines (AGID) pour l’amélioration des recettes fiscales et l’allégement de la rubrique Douane dans le budget de l’Etat. Ce dernier point demeure un souci majeur pour les autorités du pays d’où les réflexions en cours pour affecter certaines taxes non douanières hors du cordon douanier. Au passage, le Président du Comité des Directeurs généraux des Douanes de l’Union africaine a rappelé qu’à ce jour, la moyenne des droits des douanes en Union des Comores est la plus basse au niveau de la région.

Enfin, il a été souligné la nécessité pour les Comores de ratifier au plutôt certains accords déjà signés par le pays, en l’occurrence les Accords de Partenariat Economique avec l’UE (APE) et ceux relatifs à la Zone de Libre Echange Continentale Africaine(ZLECAf), afin de bénéficier au mieux des avantages liées à ces Accords.



AUTRES ACTUALITES

Coopération régionale / Moroni a tenu la 3e réunion du bureau du sous comité des Directeurs généraux des douanes de l’Ua

La direction générale des douanes comoriennes, en collaboration avec la Division du Département Commerce de la Commission de l’Union Africaine, a organisé hier mercredi, la 3e réunion du bureau du sous comité des directeurs généraux des douanes de l’Union africaine. Cette réunion a vu la participation des représentants des membres du bureau (Comores, Ouganda et Rwanda), les amis du président et les membres du staff de la commission de l’UA....LIRE LA SUITE

Zone de libre-échange continentale en Afrique / La stratégie de facilitation des échanges 2019-2023 présentée à Addis-Abeba

Devant le comité des experts, le président du Sous-comité des directeurs généraux des douanes d’Afrique, Souef Kamalidini, a exposé et défendu le texte qui prévoit plusieurs mesures et actions censées promouvoir le commerce intra-africain et accélérer les réformes indispensables à la mise en œuvre de la Zone de libre-échange continentale....LIRE LA SUITE

Madagascar : les douaniers comoriens ont termine leur formation militaire à Moramanga

La formation militaire des élèves inspecteurs comoriens arrive à son terme. Rappelons que cette formation militaire des 10 élèves a Moramanga a débuté le 13 Janvier 2019 pour une durée de quatre semaines....LIRE LA SUITE

CÉLÉBRATION DE LA JOURNÉE MONDIALE DES DOUANES: La taxe du riz de luxe fixée à 500 000 FC par importation

Les Comores ont célébré la journée mondiale des douanes hier lundi à Moroni en présence du président de la République ainsi que des membres du gouvernement. Azali Assoumani a demandé à cette occasion au ministre des finances et du budget de soutenir les entreprises privées....LIRE LA SUITE

Journée internationale des douanes / Azali Assoumani : «Il faut aller au-delà de vos objectifs»

«En plus de vos missions de facilitation des échanges, de sécurité et de protection de nos frontières, vous devez imaginer des solutions nouvelles pour aider les entreprises comoriennes à se développer, accompagner les hommes d’affaires et sensibiliser les citoyens à comprendre que ce sont les taxes et les impôts qui permettent à un pays de répondre aux besoins de sa population»....LIRE LA SUITE

Communiqué de presse: Journée Internationale de la Douane du 28 Janvier 2019

Contexte :


Comme pour chaque 26 janvier de l’année, la Direction Générale des Douanes (DGD) des Comores, à l’instar des douanes du monde entier, célèbre la Journée Internationale de la Douane (JID).Cette journée spéciale parrainée par l’Organisation Mondiale des Douanes (OMD), souligne les efforts des hommes et des femmes qui travaillent dans les administrations douanières du monde entier. C'est l'occasion pour les douanes de rappeler comment elles contribuent à assurer la sécurité et la prospérité des Etats, de leurs citoyens et de leurs entreprises....LIRE LA SUITE