26 Janvier 2019 : Célébration de la Journée Internationale de la Douane 15 - 16 Février 2019 à Moroni : Réunion du bureau du sous comité de directeurs Généraux des Douanes de l'Union Africaine 18-22 Février 2019 : Atelier de sensibilisation sur la Convention de Kyoto Révisée 28 Février 2019 à Moroni : Atelier de sensibilisation sur la ZLECA 05 Mars 2019 : Atelier de sensibilisation sur la lutte contre la corruption

Conseil Economique de l’Ambassade de France en Union des Comores

30-11-2018 10:08
Le Conseil Economique de l’Ambassade de France aux Comores qui se réunit deux fois par an, s’est tenu à Moroni le 27 novembre 2018. Il a vu la participation des entreprises françaises implantées aux Comores et certaines autres dans la région, plus particulièrement à Madagascar.
En marge du Conseil, l’Ambassadrice de France, Mme Jacqueline Bassa-Mazzoni, a organisé un Déjeuner-Débat auquel ont pris part en plus des participants au Conseil, certains représentants d’institutions et opérateurs économiques locaux, de la Banque Mondiale, de l’Union Européenne et du ministère des Affaires étrangères des Comores.


L’Administration générale des Douanes, représentée par le Directeur Général, M. SOUEF Kamalidine, était l’invitée d’honneur à ce déjeuner-débat. C’était l’occasion pour M. SOUEF Kamalidine de présenter aux participants la politique engagée par le ministre en charge des finances et du Budget, Mr Said Ali Said Chayhane en matière fiscale, d’une manière générale et des reformes douanières, en particulier.

Après un rappel des missions de la Douane, Le Directeur Général des Douanes des Comores, Président du Comité des Directeurs généraux des Douanes des Etats membres de l’Union africaine, a présenté les diverses reformes engagées au sein des Services des douanes dans le but de remplir ces missions. Il a aussi présenté à l’audience les performances enregistrées pendant ces deux dernières années en matière de facilitation des échanges, de recouvrement des recettes et de maitrise des exonérations.

Monsieur SOUEF Kamalidine a aussi mis en exergue la politique du Ministre des finances et du Budget pour soutenir et accompagner le secteur privé par l’instauration d’une plate forme de dialogue permanent, appelé « ABCD » pour Atelier Bipartite de Concertation et de Dialogue entre le secteur publique et le secteur privé. Le Secrétaire Général de l’Union des chambres de Commerce et de l’Industrie et le Directeur Général de l’ANPI, respectivement Messieurs Fakriddine Abdoulhalik et Abdou Katibou ont dans leur intervention, appuyé les points souligné par le Directeur des Douanes en rappelant l’importance des mesures d’accompagnement en vigueur et celles prises récemment par les autorités telles que le code des investissements et autres textes légaux, pour soutenir le secteur privé et assainir le climat des affaires aux Comores.

Le Directeur Général des douanes a fait appel aux partenaires au développement présents à la séance, sur la nécessité d’un appui au renforcement des capacités du personnel nécessaire à l’assainissement de l’environnement des affaires, plus particulièrement le secteur judiciaire.
De la série des diverses reformes engagées par l’Administration des douanes dans le cadre de la facilitation des échanges et présentées à l’audience, le projet de mise en place prochaine de scanners au ports de Moroni et de Mutsamudu et de Guichet Unique pour certains services de douanes, a plus retenu l’attention de l’assistance.

Le Directeur Général de Moroni Terminal, Emmanuel Masson a rassuré les opérateurs économiques présents, de la mise en œuvre opérationnelle prochaine du scanner du port de Moroni et des résultats attendus quant à la rapidité et la facilitation de la main levée des marchandises.
Autre point souligné par Monsieur SOUEF Kamalidine, est le renforcement des capacités des services de l’Administration Général des Impôts et des Domaines (AGID) pour l’amélioration des recettes fiscales et l’allégement de la rubrique Douane dans le budget de l’Etat. Ce dernier point demeure un souci majeur pour les autorités du pays d’où les réflexions en cours pour affecter certaines taxes non douanières hors du cordon douanier. Au passage, le Président du Comité des Directeurs généraux des Douanes de l’Union africaine a rappelé qu’à ce jour, la moyenne des droits des douanes en Union des Comores est la plus basse au niveau de la région.

Enfin, il a été souligné la nécessité pour les Comores de ratifier au plutôt certains accords déjà signés par le pays, en l’occurrence les Accords de Partenariat Economique avec l’UE (APE) et ceux relatifs à la Zone de Libre Echange Continentale Africaine(ZLECAf), afin de bénéficier au mieux des avantages liées à ces Accords.



AUTRES ACTUALITES

Meilleurs vœux de l’Aïd El-Kabîr 1440 (H)

Le Directeur Général des Douanes et l’ensemble du personnel de la douane vous présentent leurs vœux de bonheur, santé et de réussite à l’occasion de la commémoration de la fête de l’Aïd El-Kabîr 1440 (H)....LIRE LA SUITE

Environnement/ Interdiction du plastique : Plus de mille cartons saisis par la Brigade des douanes

Cette guerre contre les plastiques a été lancée depuis fin 2018 aux fins de protéger l’environnement après l’adoption de la loi N°17- 011/AU, portant «interdiction de la production, l’importation, la commercialisation et la distribution des emballages et sachets en plastique non biodégradables», d’après le chef du centre douanier de Moroni-Port, Nassuri Ibrahim. Il s’agit, d’après le fonctionnaire, de faire respecter la loi et de s’aligner aux efforts de la communauté scientifique internationale dans le combat pour la sauvegarde de l’environnement....LIRE LA SUITE

Trafic de véhicules : Vers une coopération renforcée entre la douane comorienne et Interpol

Une délégation de la police internationale a séjourné à Moroni ces derniers jours dans le cadre d’une mission d’information sur le vol et le trafic de véhicules. Les responsables des deux structures ont jugé opportun de poursuivre les discussions devant aboutir à la mise en place des mécanismes modernes de lutte contre le fléau, devenu un véritable casse-tête pour de nombreuses administrations douanières....LIRE LA SUITE

Douanes comoriennes : les recettes du 1er semestre 2019

La Direction centrale des recettes a rendu public les résultats du 1er semestre 2019. Les comptes consolidés résumés font état de neuf milliards sept cent dix millions francs (9 milliards ,710 millions KMF), soit 83,12% des prévisions. Ce montant ne tient pas compte des recettes douanières perçus dans le cadre des droits et taxes uniques, relatifs aux produits pétroliers et au riz ordinaire....LIRE LA SUITE

Publication d’un bulletin de la Présidence comorienne du Sous-comité des Directeurs généraux des douanes de l’Union africaine

Le premier numéro du bulletin d’informations bilingue (Français-Anglais) sur la présidence comorienne du Sous-comité des Directeurs généraux des douanes de l’Union africaine (Scdgdua) a été publié officiellement ce vendredi 5 juillet à Moroni. En huit pages, et tous les 15 jours, (pendant 4 mois), la douane comorienne va rendre compte des activités de son mandat à la tête du Scdgdua qui prendra fin en septembre 2019....LIRE LA SUITE

Cyclone Kenneth : Une mission du Fmi à Moroni pour évaluer les besoins du secteur public et privé

Les experts internationaux rencontrent depuis lundi 10 juin les responsables des administrations publiques et des acteurs du secteur privé en vue de récolter les informations nécessaires quant à l’élaboration d’un plan d’assistance d’urgence au profit de l’Union des Comores dans le cadre d’un programme dit de Facilité de crédit rapide (Fcr)....LIRE LA SUITE