30 Janvier 2020 : Célébration de la Journée Internationale de la Douane 2020 05 - 07 Février 2020 : Visite des marchandises concernant la vente aux enchères prévue le 08 Février 2020 08 Février 2020 : Vente aux enchères au centre douanier de Moroni port, sous l’entremise de maitre Mohamed Kole (huissier de la douane) à partir de 9h 00 dans la salle de l’autorité portuaire des Comores (APC)

JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA DOUANE (JID 2020): Said Ali Said Chayhane appelle "à un dialogue constructif"

31-01-2020 10:20
Saluant les efforts de modernisation entrepris par l’administration des douanes, le ministre des Finances a appelé «à un dialogue constructif et apaisé» avec le secteur privé du pays dans l’esprit de converger vers la préservation des intérêts supérieurs de la Nation

Le ministre des Finances a appelé l’administration des douanes et le secteur privé au dialogue et à la collaboration sur toutes les questions intéressant la vie socio-économique du pays.

Said Ali Said Chayhane s’exprimait hier à l’occasion de la célébration à Moroni de la Journée internationale des douanes (Jid 2020) en présence de plus 500 personnes rassemblées à la grande salle de l’hôtel Retaj. Le ministre a loué les efforts entrepris jusqu’ici et visant à moderniser l’administration des douanes, estimant que la tâche restera «immense et difficile mais jamais insurmontable», selon ses termes. «Cette mutation de la Douane doit être comprise comme un passage obligé si nous voulons rompre avec l’isolement, la stagnation, la pauvreté et la misère», a-t-il ajouté, citant les mesures de facilitations des échanges et de renforcement de la sécurité aux frontières par l’installation de scanners dans les centres douaniers.

Le dialogue, un passage obligé



Le ministre a fait savoir que les secteurs public et privé sont condamnés à travailler main dans la main dans le cadre de la loi pour résoudre les contentieux qui peuvent naître dans la réalisation de leurs missions respectives. Said Ali Said Chayhane a précisé que les réformes engagées à la douane visent à mettre le pays sur une nouvelle trajectoire de développement fondée sur la transparence, le dialogue et le respect des lois.

Le ministre estime dans ce même ordre d’idée que l’appropriation des réformes en cours par les usagers de la douane, le secteur privé en particulier, doit être une priorité, ajoutant que l’administration douanière et les opérateurs économiques du pays doivent se parler dans l’esprit de converger vers la préservation des intérêts supérieurs de la Nation. «Personne ne doit s’écarter du chemin, personne ne doit rester en marge des changements et des mutations en cours. Chaque énergie compte pour bâtir un pays stable et une nation prospère suivant un agenda maitrisé permettant d’intégrer positivement notre pays dans le mouvement mondial du commerce et des échanges», a-t-il souligné. «La Douane doit surtout rassurer nos partenaires du secteur privé en les associant, à travers un dialogue constructif, aux grandes décisions qu’elle aura à prendre pour mieux appréhender l’avenir», a-t-il encore précisé, ajoutant que toutes les négociations doivent prendre en compte les intérêts des opérateurs économiques. Le thème retenu cette année pour cette 67eme édition de la Journée internationale des douanes (Jid) est «la durabilité au cœur de l’action douanière pour les personnes, la prospérité et la planète». Revenant sur la thématique, le Grand Mufti de la République, Said Toihir Said Ahmed Maoulana, a fait savoir que le développement ne peut être envisagé que dans le cas où il intègre l’environnement dans toutes ses dimensions. Le Coordonnateur Résident du Système des Nations-Unies aux Comores, Matthias Naab, a fait lecture du message du secrétaire général de l’Organisation mondiale des douanes (Omd), Kunio Mikuriya.

Le fonctionnaire onusien s’est félicité de l’engagement des douanes du monde à placer les 17 objectifs de développement durable (Odd) dans leur agenda d’action, soulignant que la thématique cadre bien avec la nouvelle vision des autorités comoriennes contenue dans le Plan Comores Emergentes (Pce)



AUTRES ACTUALITES

Communiqué sur la vente aux enchères du 8 Août 2020

La Direction Générale des Douanes porte à la connaissance du public qu’une vente aux enchères aura lieu au centre douanier de Moroni port le samedi 8 Août 2020 sous l’entremise de Maitre Mohamed Kole (huissier de la douane) à partir de 9h 00 dans la salle de l’Autorité Portuaire des Comores (APC)....LIRE LA SUITE

Coronavirus : Un couloir humanitaire exceptionnel depuis le début de la crise sanitaire

Des mesures spéciales et des procédures simplifiées ont été arrêtées pour faciliter le déchargement des matériels sanitaires, des équipements médicaux et des autres produits commandés dans le cadre de la crise. Il s’agit du même dispositif mis en place en 2019 après le cyclone Kenneth....LIRE LA SUITE

MEILLEURS VŒUX DE L’AID ELFITR 1441

Le Directeur Général des Douanes et l’ensemble du Personnel de l’Administration Générale des Douanes vous présentent leurs vœux de bonheur, de santé et de réussite à l’occasion de l’Aid Elfitr 1441 (H) / 2020 (G)....LIRE LA SUITE

RAMADAN MUBARAK

Le Directeur Général et l’ensemble du personnel des services des douanes vous souhaitent un Ramadan béni et paisible.
Le mois de Ramadan constitue un moment privilégié de prière, de recueillement, de partage et de tolérance....LIRE LA SUITE

COVID-19/MESURES D’ACCOMPAGNEMENT: Une première évaluation jugée ‘‘satisfaisante’’ par les autorités douanières

Mesures barrières, facilitation des opérations de dédouanement des marchandises, respect de la mesure d’abattement de 30%, protection des agents, le directeur général des douanes, Souef Kamalidini, a rencontré les douaniers au centre Mutsamudu-Port et des responsables de l’organisation Ankiba, le principal groupement d’opérateurs économiques de l’île de Ndzuani pour une première évaluation des mesures d’accompagnement annoncées par le chef de l’Etat....LIRE LA SUITE

1er trimestre 2020 : l’Administration Générale des Douanes a dépassé les objectifs assignés par le ministère des finances, du budget et du secteur bancaire

Au titre des recettes douanières du 1er trimestre 2020, l’Administration des Douanes a consolidé et amélioré la collecte des recettes avec un taux de 105.54 % de réalisation sur les prévisions soit un montant de 5 milliards 433 millions de francs. Ce montant n’inclut pas les recettes douanières réalisées dans le cadre des taxes uniques perçues sur les produits pétroliers et le riz ordinaire qui s’élèvent à 1 milliard 563 millions de francs et qui ramènent le montant total des droits et taxes à 6 milliards 996 millions....LIRE LA SUITE