30 Janvier 2020 : Célébration de la Journée Internationale de la Douane 2020 05 - 07 Février 2020 : Visite des marchandises concernant la vente aux enchères prévue le 08 Février 2020 08 Février 2020 : Vente aux enchères au centre douanier de Moroni port, sous l’entremise de maitre Mohamed Kole (huissier de la douane) à partir de 9h 00 dans la salle de l’autorité portuaire des Comores (APC)

Saïd Ali Saïd Chayhane : "Les mesures de lutte contre la corruption apportent leurs fruits"

26-08-2019 11:19
Le ministre des Finances fait allusion à la rigueur ayant permis à l’Etat de dégager une marge importante de ressources orientées, aujourd’hui, vers des investissements publics comme le financement sur fonds propres des scrutins électoraux, des chantiers des voiries urbaines et des routes secondaires.

Clôturant samedi 24 août l’atelier national contre la corruption en milieu douanier et fiscal, le ministre des Finances a profité de l’occasion pour faire part des succès en matière de recouvrement des recettes publiques grâce à la politique de rigueur instaurée dans les administrations financières concernées. Saïd Ali Saïd Chayhane estime que le combat contre la corruption doit se poursuivre mais veut pour autant se réjouir des performances et réalisations déjà enregistrées ces dernières années à l’administration générale des douanes et des impôts.

Dans un pays où les recettes collectées se limitent seulement au fonctionnement de l’administration et où les chantiers d’infrastructures sont quasiment financés à 90% grâce à des fonds extérieurs, l’argentier du pays reste optimiste et souhaite bien, à terme, diviser ce chiffre en deux.

«L’Etat doit pouvoir prendre en charge lui-même ses propres chantiers d’infrastructures avant d’attendre l’aide extérieure», a-t-il souligné dans son discours, félicitant, au passage, les directeurs généraux des douanes et des impôts «pour les performances enregistrées et l’excellent travail accompli» ces trois dernières années qui ont vu le portefeuille d’investissement s’améliorer grâce aux mesures de rigueur et aux réformes engagées dans les deux administrations. A la douane, le dispositif mis en place a permis de mettre fin aux vieilles habitudes par une application stricte de la loi.

Outre la maîtrise des exonérations douanières, la télédéclaration, le renforcement de la brigade mobile, l’administration des douanes compte installer prochainement un scanner pour, entre autres, limiter la fraude en douane.

Au niveau des impôts, le contrôle renforcé des déclarations des contribuables s’ajoute à la mise en place annoncée des caisses enregistreuses qui permettront à l’administration des impôts de collecter ses taxes en temps réel. «Le combat n’est pas tout gagné mais je peux dire que les mesures de lutte contre la corruption apportent déjà leurs fruits», a conclu le ministre des Finances, précisant que le pays dispose bien de ressources potentiellement mobilisables.

«Nous allons appliquer à la lettre toutes les recommandations issues de cet atelier et je sais bien qu'elles contribueront à limiter significativement la corruption à la douane et aux impôts. La rigueur sera donc toujours de mise pour dégager des ressources nouvelles pour soutenir l’investissement public», assure-t-il.

Source: A.S. Kemba (ALWATWAN : n° 3745 du Lundi 26 Août 2019)





AUTRES ACTUALITES

Communiqué sur la vente aux enchères du 8 Août 2020

La Direction Générale des Douanes porte à la connaissance du public qu’une vente aux enchères aura lieu au centre douanier de Moroni port le samedi 8 Août 2020 sous l’entremise de Maitre Mohamed Kole (huissier de la douane) à partir de 9h 00 dans la salle de l’Autorité Portuaire des Comores (APC)....LIRE LA SUITE

Coronavirus : Un couloir humanitaire exceptionnel depuis le début de la crise sanitaire

Des mesures spéciales et des procédures simplifiées ont été arrêtées pour faciliter le déchargement des matériels sanitaires, des équipements médicaux et des autres produits commandés dans le cadre de la crise. Il s’agit du même dispositif mis en place en 2019 après le cyclone Kenneth....LIRE LA SUITE

MEILLEURS VŒUX DE L’AID ELFITR 1441

Le Directeur Général des Douanes et l’ensemble du Personnel de l’Administration Générale des Douanes vous présentent leurs vœux de bonheur, de santé et de réussite à l’occasion de l’Aid Elfitr 1441 (H) / 2020 (G)....LIRE LA SUITE

RAMADAN MUBARAK

Le Directeur Général et l’ensemble du personnel des services des douanes vous souhaitent un Ramadan béni et paisible.
Le mois de Ramadan constitue un moment privilégié de prière, de recueillement, de partage et de tolérance....LIRE LA SUITE

COVID-19/MESURES D’ACCOMPAGNEMENT: Une première évaluation jugée ‘‘satisfaisante’’ par les autorités douanières

Mesures barrières, facilitation des opérations de dédouanement des marchandises, respect de la mesure d’abattement de 30%, protection des agents, le directeur général des douanes, Souef Kamalidini, a rencontré les douaniers au centre Mutsamudu-Port et des responsables de l’organisation Ankiba, le principal groupement d’opérateurs économiques de l’île de Ndzuani pour une première évaluation des mesures d’accompagnement annoncées par le chef de l’Etat....LIRE LA SUITE

1er trimestre 2020 : l’Administration Générale des Douanes a dépassé les objectifs assignés par le ministère des finances, du budget et du secteur bancaire

Au titre des recettes douanières du 1er trimestre 2020, l’Administration des Douanes a consolidé et amélioré la collecte des recettes avec un taux de 105.54 % de réalisation sur les prévisions soit un montant de 5 milliards 433 millions de francs. Ce montant n’inclut pas les recettes douanières réalisées dans le cadre des taxes uniques perçues sur les produits pétroliers et le riz ordinaire qui s’élèvent à 1 milliard 563 millions de francs et qui ramènent le montant total des droits et taxes à 6 milliards 996 millions....LIRE LA SUITE