26 Janvier 2019 : Célébration de la Journée Internationale de la Douane 15 - 16 Février 2019 à Moroni : Réunion du bureau du sous comité de directeurs Généraux des Douanes de l'Union Africaine 18-22 Février 2019 : Atelier de sensibilisation sur la Convention de Kyoto Révisée 28 Février 2019 à Moroni : Atelier de sensibilisation sur la ZLECA 05 Mars 2019 : Atelier de sensibilisation sur la lutte contre la corruption

Saïd Ali Saïd Chayhane : "Les mesures de lutte contre la corruption apportent leurs fruits"

26-08-2019 11:19
Le ministre des Finances fait allusion à la rigueur ayant permis à l’Etat de dégager une marge importante de ressources orientées, aujourd’hui, vers des investissements publics comme le financement sur fonds propres des scrutins électoraux, des chantiers des voiries urbaines et des routes secondaires.

Clôturant samedi 24 août l’atelier national contre la corruption en milieu douanier et fiscal, le ministre des Finances a profité de l’occasion pour faire part des succès en matière de recouvrement des recettes publiques grâce à la politique de rigueur instaurée dans les administrations financières concernées. Saïd Ali Saïd Chayhane estime que le combat contre la corruption doit se poursuivre mais veut pour autant se réjouir des performances et réalisations déjà enregistrées ces dernières années à l’administration générale des douanes et des impôts.

Dans un pays où les recettes collectées se limitent seulement au fonctionnement de l’administration et où les chantiers d’infrastructures sont quasiment financés à 90% grâce à des fonds extérieurs, l’argentier du pays reste optimiste et souhaite bien, à terme, diviser ce chiffre en deux.

«L’Etat doit pouvoir prendre en charge lui-même ses propres chantiers d’infrastructures avant d’attendre l’aide extérieure», a-t-il souligné dans son discours, félicitant, au passage, les directeurs généraux des douanes et des impôts «pour les performances enregistrées et l’excellent travail accompli» ces trois dernières années qui ont vu le portefeuille d’investissement s’améliorer grâce aux mesures de rigueur et aux réformes engagées dans les deux administrations. A la douane, le dispositif mis en place a permis de mettre fin aux vieilles habitudes par une application stricte de la loi.

Outre la maîtrise des exonérations douanières, la télédéclaration, le renforcement de la brigade mobile, l’administration des douanes compte installer prochainement un scanner pour, entre autres, limiter la fraude en douane.

Au niveau des impôts, le contrôle renforcé des déclarations des contribuables s’ajoute à la mise en place annoncée des caisses enregistreuses qui permettront à l’administration des impôts de collecter ses taxes en temps réel. «Le combat n’est pas tout gagné mais je peux dire que les mesures de lutte contre la corruption apportent déjà leurs fruits», a conclu le ministre des Finances, précisant que le pays dispose bien de ressources potentiellement mobilisables.

«Nous allons appliquer à la lettre toutes les recommandations issues de cet atelier et je sais bien qu'elles contribueront à limiter significativement la corruption à la douane et aux impôts. La rigueur sera donc toujours de mise pour dégager des ressources nouvelles pour soutenir l’investissement public», assure-t-il.

Source: A.S. Kemba (ALWATWAN : n° 3745 du Lundi 26 Août 2019)





AUTRES ACTUALITES

RÉUNION DES EXPERTS: 11ème réunion ordinaire du Sous-Comité des Directeurs Généraux des Douanes de l'UA, du 16 au 18 septembre 2019, Kampala, Ouganda.

La réunion a été officiellement ouverte par M. Dicksons Kateshumbwa, président du Conseil de l’OMD et commissaire aux douanes de l’Administration fiscale ougandaise, qui a souligné l’importance de la Zone de Libre Echange du Continent Africaine (ZLECAF) en tant que changeur de jeu pour le développement du continent et le rôle central joué par la douane dans sa mise en œuvre....LIRE LA SUITE

Douanes comoriennes/Vœux de nouvel an musulman : Le ministre des Finances transmet les messages de félicitation du président à l’administration douanière

Au cours d’une cérémonie dite «de levée de drapeau», organisée hier au centre douanier de Moroni-Port, Saïd Ali Saïd Chayhane a réitéré la poursuite des mesures de réformes engagées par la direction générale et demande à celle-ci à ne laisser aucune marge d’impunité à toute forme d’indiscipline....LIRE LA SUITE

Communiqué sur la vente aux enchères du 5 septembre 2019

La Direction Générale des Douanes porte à la connaissance du public qu’une vente aux enchères aura lieu au centre douanier de Moroni port le jeudi 5 septembre 2019 sous l’entremise de maitre Mohamed Kole (huissier de la douane) à partir de 9h 00 dans la salle de l’autorité portuaire des Comores (APC)....LIRE LA SUITE

LUTTE ANTI-CORRUPTION : Douane et Fisc se lancent dans la bataille contre le fléau

La direction générale des douanes avec l’Administration Générale des Impôts et des Domaines (AGID) a organisé un atelier national de deux jours consacré à la lutte contre la corruption en milieu douanier et fiscal. Lors de la cérémonie d’ouverture vendredi dernier, le chef de l’État a promis des mesures sévères à l’encontre des contrevenants à la loi...LIRE LA SUITE

Corruption en milieu douanier et fiscal : Le chef de l’Etat appelle à l’application stricte de la loi

«Je vous le redis, l’Etat poursuivra sa traque contre la corruption. Il intensifiera son action parce que lutter contre la corruption, c’est agir chaque jour. Les structures dédiées doivent se remobiliser», a rappelé le chef de l’Etat. «Le contrôle administratif doit être permanent. La sanction administrative et pénale doit intervenir rapidement pour en finir avec la perception d’un sentiment d’impunité», a souligné Azali Assoumani dans son discours d’ouverture de l’atelier national contre la corruption organisé à Moroni les 23 et 24 août à Moroni....LIRE LA SUITE

Discours du chef de l’Etat, son excellence monsieur le président AZALI Assoumani à l’ouverture de l’Atelier national sur la lutte contre la corruption en milieu douanier et fiscal

Honorable Assistance,
Mesdames et Messieurs,

La gouvernance démocratique de tout Etat aujourd’hui, est confrontée à des défis complexes dans son devoir de création des conditions d’un épanouissement du citoyen.
...LIRE LA SUITE