30 Janvier 2020 : Célébration de la Journée Internationale de la Douane 2020 05 - 07 Février 2020 : Visite des marchandises concernant la vente aux enchères prévue le 08 Février 2020 08 Février 2020 : Vente aux enchères au centre douanier de Moroni port, sous l’entremise de maitre Mohamed Kole (huissier de la douane) à partir de 9h 00 dans la salle de l’autorité portuaire des Comores (APC)

Cyclone Kenneth : Une mission du Fmi à Moroni pour évaluer les besoins du secteur public et privé

13-06-2019 01:10
Les experts internationaux rencontrent depuis lundi 10 juin les responsables des administrations publiques et des acteurs du secteur privé en vue de récolter les informations nécessaires quant à l’élaboration d’un plan d’assistance d’urgence au profit de l’Union des Comores dans le cadre d’un programme dit de Facilité de crédit rapide (Fcr).

Une délégation du département géographique du Fonds monétaire international (Fmi) séjourne à Moroni depuis lundi 10 juin pour une mission d’évaluation des conséquences du cyclone Kenneth sur la politique macroéconomique du pays. Un plan d’assistance d’urgence au profit de l’Union des Comores sera ensuite élaboré dans le cadre d’un programme dit de Facilité de crédit (Fcr). «Nous sommes là pour constater, écouter tout le monde, soutenir les efforts du gouvernement après le passage de Kenneth», a confié hier le chef de mission par intérim, David Owen, directeur adjoint du département Afrique.

Les experts du Fmi ont démarré depuis lundi 10 juin une série de rencontres techniques avec les départements ministériels et des administrations publiques. Ils ont rencontré hier, mercredi 12 juin, en fin de matinée, la direction générale des Douanes. Les experts du Fmi s’intéressaient sur trois aspects : «la situation des recettes douanières, les prévisions des recettes douanières au 31 décembre 2019, l’impact du cyclone sur les importations et les exportations et les réformes de la Douane», selon la fiche-programme des rencontres.

Dans son exposé préliminaire, le directeur général des Douanes a fait part des dégâts matériels recensés au niveau des installations physiques mais vite réparés, profitant pour indiquer que les Douanes ont bien répondu aux objectifs fixés par le gouvernement en matière de recettes. «Nous avons renforcé la surveillance aux frontières pour parer à tous les trafics illicites éventuels », a-t-il informé. Souef Kamalidini a souligné le dispositif mis en place après le cyclone pour faciliter le dédouanement rapide des aides d’urgences destinées aux sinistrés. «C’est le gouvernement qui a pris en charge à 100% tous les frais», a-t-il rappelé. Le patron des Douanes a toutefois exprimé «des craintes» sur une hausse des importations dans les prochains mois qui peut s’expliquer par la baisse de la production locale, faisant référence aux pertes agricoles enregistrées après le cyclone.

Revenant sur les exportations des produits de rente (vanille, girofle, ylang ylang), Souef Kamalidini a indiqué qu’une bonne partie de l’or vert, par exemple, était déjà stockée même si bien des agriculteurs ont perdu une partie de leur récolte habituelle. Les experts du Fmi ont voulu, par ailleurs, s’informer sur l’impact du cyclone sur les recettes douanières conformément au cadrage macro-budgétaire. Les responsables de la Douane disent travailler sans relâcher pour contenir et maîtriser les risques d’une chute de recettes. Ils estiment que l’Etat devrait continuer à prendre en charge les dépenses fiscales s’agissant du dédouanement des aides humanitaires des partenaires, Ong et organisations internationales.

«Les exonérations ne sont plus permises depuis maintenant trois ans, exonérer ces aides, c’est revenir sur des pratiques que nous avons bannies pour assoir la rigueur et la discipline », a encore souligné Souef Kamalidini, ajoutant que des mesures sont prises à court et à moyen terme pour faire face aux chocs endogènes engendrés par le passage de la tempête. Une position saluée par le conseiller Oubeid Mze Chei qui assure la coordination des rencontres techniques de la mission du Fmi. Celle-ci a salué les réformes entreprises, jusqu’ici, par l’administration douanière et «la meilleure visibilité de la Douane comorienne à l’international».

Les experts du Fmi poursuivent les consultations avec les autres administrations de l’Etat et le secteur privé en vue de finaliser une matrice de travail multidimensionnelle qui servira de référence dans l’élaboration du futur plan d’assistance d’urgence au profit des Comores. Les experts du Fmi devraient dévoiler leurs conclusions ce vendredi au cours d’une séance de restitution prévue à cet effet.

A.S.Kemba


Source: Al-watwan : N° 3695 du jeudi 13 juin 2019



AUTRES ACTUALITES

Communiqué sur la vente aux enchères du 8 Août 2020

La Direction Générale des Douanes porte à la connaissance du public qu’une vente aux enchères aura lieu au centre douanier de Moroni port le samedi 8 Août 2020 sous l’entremise de Maitre Mohamed Kole (huissier de la douane) à partir de 9h 00 dans la salle de l’Autorité Portuaire des Comores (APC)....LIRE LA SUITE

Coronavirus : Un couloir humanitaire exceptionnel depuis le début de la crise sanitaire

Des mesures spéciales et des procédures simplifiées ont été arrêtées pour faciliter le déchargement des matériels sanitaires, des équipements médicaux et des autres produits commandés dans le cadre de la crise. Il s’agit du même dispositif mis en place en 2019 après le cyclone Kenneth....LIRE LA SUITE

MEILLEURS VŒUX DE L’AID ELFITR 1441

Le Directeur Général des Douanes et l’ensemble du Personnel de l’Administration Générale des Douanes vous présentent leurs vœux de bonheur, de santé et de réussite à l’occasion de l’Aid Elfitr 1441 (H) / 2020 (G)....LIRE LA SUITE

RAMADAN MUBARAK

Le Directeur Général et l’ensemble du personnel des services des douanes vous souhaitent un Ramadan béni et paisible.
Le mois de Ramadan constitue un moment privilégié de prière, de recueillement, de partage et de tolérance....LIRE LA SUITE

COVID-19/MESURES D’ACCOMPAGNEMENT: Une première évaluation jugée ‘‘satisfaisante’’ par les autorités douanières

Mesures barrières, facilitation des opérations de dédouanement des marchandises, respect de la mesure d’abattement de 30%, protection des agents, le directeur général des douanes, Souef Kamalidini, a rencontré les douaniers au centre Mutsamudu-Port et des responsables de l’organisation Ankiba, le principal groupement d’opérateurs économiques de l’île de Ndzuani pour une première évaluation des mesures d’accompagnement annoncées par le chef de l’Etat....LIRE LA SUITE

1er trimestre 2020 : l’Administration Générale des Douanes a dépassé les objectifs assignés par le ministère des finances, du budget et du secteur bancaire

Au titre des recettes douanières du 1er trimestre 2020, l’Administration des Douanes a consolidé et amélioré la collecte des recettes avec un taux de 105.54 % de réalisation sur les prévisions soit un montant de 5 milliards 433 millions de francs. Ce montant n’inclut pas les recettes douanières réalisées dans le cadre des taxes uniques perçues sur les produits pétroliers et le riz ordinaire qui s’élèvent à 1 milliard 563 millions de francs et qui ramènent le montant total des droits et taxes à 6 milliards 996 millions....LIRE LA SUITE