26 Janvier 2019 : Célébration de la Journée Internationale de la Douane 15 - 16 Février 2019 à Moroni : Réunion du bureau du sous comité de directeurs Généraux des Douanes de l'Union Africaine 18-22 Février 2019 : Atelier de sensibilisation sur la Convention de Kyoto Révisée 28 Février 2019 à Moroni : Atelier de sensibilisation sur la ZLECA 05 Mars 2019 : Atelier de sensibilisation sur la lutte contre la corruption

Facilitation des échanges commerciaux: Fin à Moroni de l’atelier sur la Convention de Kyoto révisée

22-02-2019 02:24
Les douanes comoriennes avaient sollicité une assistance technique de la part de l’Organisation mondiale des douanes (Omd) censée accompagner les douaniers comoriens à «appréhender l’architecture et le contenu de la Convention de Kyoto révisée» et à mieux maîtriser «les outils nécessaires» pour sa mise en œuvre dans le cadre du processus de facilitation des échanges et d’adhésion des Comores à l’Organisation mondiale du commerce (Omc).

L’atelier de formation sur la Convention de Kyoto révisée prend fin aujourd’hui à Moroni , après cinq jours de travaux animés par des experts dépêchés à Moroni par l’Organisation mondiale des douanes (Omd), Samson Bilangna et Mme Emilienne Pambo Bouassa.

Organisée par la direction générale avec l’appui technique de l’Omd et sous financement de la Finlande, cette rencontre entre dans le cadre de la politique de renforcement des capacités «des cadres des douanes comoriennes à la maîtrise des instruments internationaux consacrés à la facilitation des échanges», d’après une note d’information distribuée à la presse. L’atelier avait ainsi pour objet de préparer les douaniers comoriens à mieux comprendre les grands principes de cette Convention de Kyoto révisée, considérée comme une des composantes essentielles du système commercial multilatéral.

Dans son mot d’ouverture, le directeur général des douanes, Souef Kamalidini, a tenu à rappeler aux participants les atouts et les objectifs majeurs de la Convention de Kyoto révisée et les méthodes spécifiques de travail qui permettront au pays de mieux réussir son adhésion à l’Omc. Il s’agit, selon lui, de «comprendre ce que veut dire la Ckr, assimiler le processus de l’adhésion à l’Omc, et surtout faire une analyse comparative des dispositions de la convention par rapport à notre législation actuelle aux Comores».

Les douanes comoriennes avaient sollicité une assistance technique de la part de l’Organisation mondiale des douanes (Omd), censée accompagner les douaniers comoriens à «appréhender l’architecture et le contenu de la Convention de Kyoto révisée» et à mieux maîtriser «les outils nécessaires» pour sa mise en œuvre dans le cadre du processus de facilitation des échanges et d’adhésion des Comores à l’Organisation mondiale du commerce (Omc).

La Convention harmonise les régimes douaniers et simplifie le commerce. «Le commerce est simplifié, le monde est devenu un gros village aujourd’hui grâce à la Convention de Kyoto révisée», a souligné le chef du service des renseignements et d’analyses de risque à la direction générale de douanes, Youssouf Soilihi Abdallah. «Il faut que les cadres douaniers soient préparés à mieux participer à l’élaboration des normes futures en rapport avec la Convention et à savoir les termes standards dans les négociations commerciales au sein de l’Organisation mondiale du commerce (Omc)», a-t-il ajouté.

Les Comores ont engagé, depuis 2007, un processus d’adhésion à l’Organisation mondiale du commerce (Omc). De nombreuses étapes avaient été franchies. Encore faut-il que les techniciens impliqués dans le processus et les douaniers s’approprient des outils relatifs à la facilitation des échanges comme la Convention de Kyoto révisée ou l’Accord sur la facilitation des échanges (Afe). «Cet atelier permettra à la douane comorienne de mieux s’aligner à ce processus», d’après Samson Bilangna, administrateur technique principal à la direction du contrôle et de facilitation de l’Omd.

Les experts, eux, ont insisté sur la nécessité de maîtriser les outils relatifs à la facilitation des échanges et accompagner l’administration des douanes à mieux comprendre les normes à mettre en place dans le cadre de cette adhésion à l’Omc. «Nous allons lancer une sensibilisation sur les pratiques modernes en matière de douanes, nous échangerons sur la mise en œuvre, la procédure d’adhésion et sur la maîtrise des instruments internationaux consacrés à la facilitation des échanges», a déclaré l’un des experts de l’Omd.

Azali Soilihi/A.S.K



Source: Al-watwan n° 3614 - 3622 du Vendredi 22 Février 2019



AUTRES ACTUALITES

Rencontre entre la Direction Générale des Douanes et la mission de l’Union Postale Universelle.

La Direction Générale des Douanes a rencontré une mission de l’Union Postale Universelle le mardi 14 mai 2019 en présence des responsables de la SNPSF,la société des postes des Comores. Les discussions ont porté sur les échanges électroniques d’informations entre la douane comorienne et la société nationale des potes aux Comores....LIRE LA SUITE

Le Directeur Général des Douanes adresse ses meilleurs vœux du Ramadan au personnel du centre douanier d’Anjouan.

A l’occasion du mois de Ramadan, le Directeur Général s’est rendu à Anjouan le 9 mai 2019 pour présenter les meilleurs vœux de Ramadan au personnel....LIRE LA SUITE

Intégration économique : la douane en atelier de formation sur l’organisation et la conduite d’une réunion internationale

Le directeur général des douanes, Souef Kamalidini, par ailleurs président du Sous-comité des directeurs généraux des douanes de l’Union africaine (Scdgdua), a insisté beaucoup plus sur la nécessité d’offrir aux cadres douaniers et aux autres hauts cadres les compétences et les capacités pour mieux comprendre les enjeux de l’heure en matière d’intégration économique et de mieux défendre les intérêts du pays dans les réunions et forums internationaux...LIRE LA SUITE

Facilitation des échanges: Les douaniers comoriens sensibilisés sur la Convention de Kyoto révisée

Des séances d’explication aux agents de la douane ont démarré depuis lundi 16 avril dans les différents centres douaniers du pays. La Convention de Kyoto révisée (Ckr), adoptée en 1999 et mise en vigueur en 2006, comporte des dispositions et dizaines de normes harmonisées visant à simplifier les procédures douanières en Afrique et dans le monde. Les Comores sont en train d’adapter les dispositions de la Ckr à la législation nationale en la matière et déposer l’instrument d’adhésion en juin prochain au siège de l’Organisation mondiale des Douanes (Omd) à Bruxelles....LIRE LA SUITE

Douanes comoriennes : Nouveau record des recettes trimestrielles

La Direction centrale des recettes annonce le chiffre record de 4 milliards 665 millions kmf pour le 1er trimestre 2019

Rappelons que, pour l’année 2018, L’Administration Générale des Douanes a dépassé les objectifs assignés par le Ministre des Finances et du Budget, avec un taux de 104% soit un montant de 21 milliards 698 millions, Hors taxes uniques sur les Produits pétroliers et le riz ordinaire....LIRE LA SUITE

Les Douanièresde l’Union des Comores ont célébré la Journée Internationale des droits de la Femme Samedi 9 mars 2018 au Retaj Moroni Hôtel.

La cérémonie de la Journée Internationale des droits de la Femme, qui a été célébrée pour la première fois par les Douanières de l’Union des Comores et qui a débuté à 13h45, a étéhonoré par la participation du Directeur Général des Douanes, monsieur SOUEF KAMALIDINI....LIRE LA SUITE