26 Janvier 2019 : Célébration de la Journée Internationale de la Douane 15 - 16 Février 2019 à Moroni : Réunion du bureau du sous comité de directeurs Généraux des Douanes de l'Union Africaine 18-22 Février 2019 : Atelier de sensibilisation sur la Convention de Kyoto Révisée 28 Février 2019 à Moroni : Atelier de sensibilisation sur la ZLECA 05 Mars 2019 : Atelier de sensibilisation sur la lutte contre la corruption

CÉLÉBRATION DE LA JOURNÉE MONDIALE DES DOUANES: La taxe du riz de luxe fixée à 500 000 FC par importation

30-01-2019 09:17
Les Comores ont célébré la journée mondiale des douanes hier lundi à Moroni en présence du président de la République ainsi que des membres du gouvernement. Azali Assoumani a demandé à cette occasion au ministre des finances et du budget de soutenir les entreprises privées.

« D’es frontières SMART pour des échanges commerciaux fluides et le mouvement sans entrave des personnes et marchandises », tel était le thème choisi pour célébrer la journée mondiale de la douane. En Union des Comores, la journée a été célébrée en deux temps. Une première cérémonie le 26 janvier dernier à Anjouan et le 28 janvier à Moroni où plusieurs personnes ont pris part. Cette journée était l’occasion pour le directeur général des douanes comoriennes de souligner les efforts des hommes et des femmes qui travaillent dans les administrations douanières du monde entier. « C'est l'occasion pour les douanes de rappeler comment elles contribuent à assurer la sécurité et la prospérité des Etats, de leurs citoyens et de leurs entreprises. C’est aussi l’occasion de rappeler comment les douanes contribuent à assurer la sécurité et la prospérité des collectivités », indique Kamalidine Soeuf, le directeur général de la douane comorienne.

De son côté, le Ministre des finances et du Budget montre qu'en plus de notre position géographique favorable aux échanges commerciaux, l'appartenance aux institutions internationales et régionales, la Douane a un défi notamment la sécurisation de notre territoire, gage de la réussite. Said Ali Chayihane a saisi cette occasion lui aussi pour annoncer des mesures prises conjointement entre le ministère des finances et la douane. « Les produits en bois auparavant taxés à un taux cumulé de 14?, sont désormais taxés à 10?. La farine destinée à la boulangerie ou à la commercialisation est désormais soumise à une taxation unique de 3? au lieu de 14? précédemment. La licence d'importation du riz de luxe sera annuelle et elle est fixée à 500 000 FC par importation au lieu de 1 500 000 FC précédemment », annonce Said Ali Said Chayhane. Ce dernier montre par la suite que d'autres mesures ayant trait à la protection de notre environnement sont aussi prises dans le cadre de la loi des finances 2019.

Quand au chef de l’État, il est reste ému face aux efforts fournis par les douanes comoriennes. Ainsi, Azali Assoumani ne cache pas sa satisfaction en les félicitant. « Je vous encourage d'aller de l’avant. Mais sachez que certes, il y a eu des améliorations, mais beaucoup reste à faire », conclutt-il.

Ibnou. M Abdou


Source: La Gazette des Comores N° 3327 - Mardi 29 Janvier 2019



AUTRES ACTUALITES

Meilleurs vœux de l’Aïd El-Kabîr 1440 (H)

Le Directeur Général des Douanes et l’ensemble du personnel de la douane vous présentent leurs vœux de bonheur, santé et de réussite à l’occasion de la commémoration de la fête de l’Aïd El-Kabîr 1440 (H)....LIRE LA SUITE

Environnement/ Interdiction du plastique : Plus de mille cartons saisis par la Brigade des douanes

Cette guerre contre les plastiques a été lancée depuis fin 2018 aux fins de protéger l’environnement après l’adoption de la loi N°17- 011/AU, portant «interdiction de la production, l’importation, la commercialisation et la distribution des emballages et sachets en plastique non biodégradables», d’après le chef du centre douanier de Moroni-Port, Nassuri Ibrahim. Il s’agit, d’après le fonctionnaire, de faire respecter la loi et de s’aligner aux efforts de la communauté scientifique internationale dans le combat pour la sauvegarde de l’environnement....LIRE LA SUITE

Trafic de véhicules : Vers une coopération renforcée entre la douane comorienne et Interpol

Une délégation de la police internationale a séjourné à Moroni ces derniers jours dans le cadre d’une mission d’information sur le vol et le trafic de véhicules. Les responsables des deux structures ont jugé opportun de poursuivre les discussions devant aboutir à la mise en place des mécanismes modernes de lutte contre le fléau, devenu un véritable casse-tête pour de nombreuses administrations douanières....LIRE LA SUITE

Douanes comoriennes : les recettes du 1er semestre 2019

La Direction centrale des recettes a rendu public les résultats du 1er semestre 2019. Les comptes consolidés résumés font état de neuf milliards sept cent dix millions francs (9 milliards ,710 millions KMF), soit 83,12% des prévisions. Ce montant ne tient pas compte des recettes douanières perçus dans le cadre des droits et taxes uniques, relatifs aux produits pétroliers et au riz ordinaire....LIRE LA SUITE

Publication d’un bulletin de la Présidence comorienne du Sous-comité des Directeurs généraux des douanes de l’Union africaine

Le premier numéro du bulletin d’informations bilingue (Français-Anglais) sur la présidence comorienne du Sous-comité des Directeurs généraux des douanes de l’Union africaine (Scdgdua) a été publié officiellement ce vendredi 5 juillet à Moroni. En huit pages, et tous les 15 jours, (pendant 4 mois), la douane comorienne va rendre compte des activités de son mandat à la tête du Scdgdua qui prendra fin en septembre 2019....LIRE LA SUITE

Cyclone Kenneth : Une mission du Fmi à Moroni pour évaluer les besoins du secteur public et privé

Les experts internationaux rencontrent depuis lundi 10 juin les responsables des administrations publiques et des acteurs du secteur privé en vue de récolter les informations nécessaires quant à l’élaboration d’un plan d’assistance d’urgence au profit de l’Union des Comores dans le cadre d’un programme dit de Facilité de crédit rapide (Fcr)....LIRE LA SUITE